Que trouverez-vous ici ?

 

 

1 – Le partage altruiste

Je partage dans ce blog mes recherches thérapeutiques sur le corps humain. Je l’étudie depuis plus de vingt ans et j’en ai fait mon métier (Ostéopathe D.O.). À côté de ça, je pratique la science du yoga depuis mon plus jeune âge. Je sonde mon esprit et la nature de l’Univers depuis 35 ans.

J’ai appelé ce blog Conscience & Santé car la santé durable ne peut s’obtenir qu’à travers une conscience plus vaste. L’une va invariablement de pair avec l’autre.

 

 2 – Aider les gens

Les articles et les vidéos présents dans ce blog ont pour seul but d’aider les gens.

  1. En leur dispensant des données sur la santé que j’estime justes ou utiles ;
  2. En offrant des outils sans danger utilisables chez soi, afin d’accroître l’autonomie de chacun ;
  3. En donnant une base fiable sur laquelle travailler. Pourquoi ? Parce que je découvre chaque jour un peu plus de personnes perdues dans les méandres de la médecine. Qui croire ? Que croire ? Que faire ? Il est essentiel de donner une base médicale et physiologique pour savoir comment se positionner par rapport à chaque problématique ;
  4. En insufflant des idées novatrices et pratiques qui respectent les grandes lois du corps.

 

3 – Être un garant déontologique

 

4 – Devenir un repère fiable dans le domaine de la santé

On se retrouve souvent seul face à la maladie, avec un entourage qui, lui, est démuni. N’importe qui trouvera ici des connaissances fiables et pourra y puiser des remèdes éprouvés et respectueux de l’écologie de chacun. Je ne garantis pas la guérison, mais aide en ce sens. J’ai conscience que toutes les maladies ne se guérissent pas. Mais je sais aussi qu’il existe beaucoup de solutions à des problématiques en apparence insolubles, alors qu’il ne s’agit que d’un défaut d’indication. Il n’y a pas qu’une médecine, mais plusieurs. Le tout est de trouver celle qui correspond à son propre problème.

 

 

Histoire du blog

J’ai créé ce blog en 2012 parce qu’à l’époque, je donnais au cours des consultations des conseils à mes patients, mais trouvais absurde de devoir les répéter individuellement et surtout, j’étais convaincu qu’ils pouvaient aider un public bien plus large. J’ai donc décidé de les partager sur la toile.

 

J’utilisais par exemple souvent l’huile de ricin et je trouvais que ce produit n’était pas connu à sa juste valeur. J’en ai donc fait un article relatant ses propriétés et surtout comment je l’utilisai pour ma patientèle (puis beaucoup d’autres articles ont suivi). J’ai également partagé la manière dont je conseillais le magnésium pour le rendre efficace, et combien ce micronutriment était important pour notre organisme.

 

Avec cet article, je n’ai pas hésité à développer mon propre cheminement et à expliquer ma vision physiologique de la chose. J’ai trouvé l’exercice passionnant et les gens ont vraiment apprécié. Ce qui a découlé sur un autre article : l’effet rebond. Une référence aujourd’hui, dans le monde du soin.

 

Parallèlement, dans mes recherches, j’étais tombé sur les effets délétères du sucre sur la santé. J’ai donc entamé un sevrage à la dure pour vérifier combien j’en étais accro. Et c’était surprenant ! J’ai vécu une transformation incroyable.

 

Pendant le sevrage, je me suis beaucoup documenté. Et ce que je trouvais était passionnant. Tellement intéressant qu’il était devenu urgent d’en avertir les gens. Et c’est ainsi que j’ai écrit un article racontant mon sevrage, puis un autre pour parler des dangers du sucre.

 

Avec du recul, mon sevrage fut une bénédiction. Grâce à lui, j’ai découvert l’envers du décor industrialo-alimentaire. Mais j’aurais pu partir de n’importe quelle autre substance, j’en serai arrivé au même constat : notre alimentation nous empoisonne et les industriels ne sont pas innocents dans l’apparition de nos maladies.

 

En cherchant les origines de la maladie, j’ai remis beaucoup de choses en question. Et j’ai découvert deux faits : d’abord les limites de notre médecine, et ensuite la perfection de notre corps.

 

Je ne dis pas que la médecine n’est pas importante, au contraire, mais elle se campe de manière funeste sur une vision morbide du corps humain et n’envisage aucune autre alternative que celle des médicaments. En faisant cela, elle nous destitue de notre responsabilité et diffuse la peur dans nos esprits. Or le corps humain est bien plus complexe et plus subtil. Et nous avons un rôle capital à jouer dans le retour et le maintien de notre santé.

 

Il m’est donc apparu important de donner aux gens des repères, d’expliquer comment fonctionne leur corps et quelle est la part d’influence de notre vision du monde sur ce dernier. J’ai donc commencé la diffusion de clés importantes comme la priorité des fonctions ou l’origine dentaire de certains troubles.

 

Malheureusement, j’ai vite été arrêté dans mon élan. En 2017, le site a été piraté et mes serveurs saccagés. Devant l’ampleur des dégâts, j’ai décidé de tout arrêter. C’était fini.

 

Et pourtant – parce que j’aime les défis et parce j’étais curieux de savoir si j’en étais capable – j’ai, petit à petit (le soir à la maison ou entre mes consultations) tout rebâti. Je me suis aussi remis à écrire et puis j’ai voulu tester la vidéo. C’est comme ça que j’ai posté ma toute première production : le chemin le plus rentable pour guérir.

 

Et aujourd’hui, alors que je ne voulais plus le faire, quand bien même beaucoup de lecteurs me l’ont demandé, j’ai rouvert l’inscription à ma newsletter. Vous pouvez vous y inscrire, c’est entièrement gratuit. Vous recevrez juste un mail lorsque je publie un nouvel article. Rien de plus.