Se désencrasser grâce à la cure de jus de citron : tout ce qu’il faut pour la rendre efficace

Nov 2014 | Remèdes | 387 commentaires

Cure de jus de citron

 

 

La cure de citron dans de l’eau chaude le matin est une très ancienne thérapeutique qui a la prétention de nettoyer en douceur le corps de l’intérieur. Sa simplicité fait douter de son efficacité, et pourtant, détrompez-vous : ça marche ! Vous allez découvrir ici comment et pourquoi cette cure fonctionne et surtout, les trois secrets à connaître pour un résultat qui surpasse le simple pouvoir du citron.

 

Comme d’habitude, je n’ai pas pris le chemin le plus direct pour y arriver, vous savez, lorsqu’au cours d’une discussion, votre interlocuteur vous avoue faire un truc pour se sentir mieux, et que vous vous dites « tiens, pourquoi je ne le ferais pas, moi ? », sans vous poser plus de questions ? Non. Moi, j’y arrive toujours indirectement : je me pose des questions sur des choses d’apparence évidente (sauf pour moi), qui piquent suffisamment ma curiosité pour entrer dans un processus de recherche jusqu’à en démonter les mécanismes intrinsèques. Puis de fil en aiguille, je débouche sur la découverte du fonctionnement d’une vieille recette connue depuis des siècles. Et j’ai l’impression d’avoir tourné en rond… la connaissance en plus. Vous allez voir, le détour en vaut la peine.

 

 

 

La petite question de rien du tout, capable d’anéantir toute une séance

Alors celle-là, je ne m’y attendais pas ! Pourtant, ce n’est pas la première fois qu’on me l’a sort !

 

Imaginez : j’ai passé près d’une heure à traiter le patient, je lui explique la procédure, sans retenu – parce que j’estime qu’il s’agit de son corps et que c’est à lui de le connaître un minimum – je m’assure qu’il ait tout bien saisi, jusqu’à lui remettre des fiches résumant les choses à faire de retour chez lui : comment prendre le magnésium, par exemple, ou comment faire des cataplasmes d’huile de ricin, etc. (que les articles du blog détaillent amplement), puis la séance se clôture.

 

Je le conduis vers la sortie, nous nous serrons la main, et là, la porte entrouverte, il me demande encore vite fait ce qu’il pourrait encore faire chez lui pour aller mieux. Les bras m’en tombent ! J’ai l’impression qu’on a passé près d’une heure pour rien !?

 

Je réfléchis vite fait : révolutionner son alimentation peut-être ? Faire le ménage dans sa vie ? Non. Il m’est impossible de donner le petit conseil qui tue, celui qui bouleverserait indéfiniment sa vie, là, en deux secondes, au seuil de la porte, sous le regard des patients en salle d’attente, alors que nous nous serrons déjà la main pour nous quitter.

 

Pourtant, jusque là tout allait bien. Et il a suffi d’une phrase, un petit « scud » lâché juste avant de se quitter, pour me mettre dans une embarrassante impasse.

 

Que dire ?

 

Alors je me suis demandé ce qu’ils pouvaient ajouter pour aider sincèrement et efficacement l’organisme.

 

J’ai bien conscience que nous sommes dans une époque de tarés, avec cette tendance typiquement contemporaine à vouloir ajouter toujours plus, plutôt que d’enlever le véritable problème ; genre «le petit cachet» qui supprime le symptôme et qui permet de s’empiffrer de cochonneries en toute allégresse, sans plus être dérangé par le système d’alarme qui avertit du problème, vous savez : le p’tit symptôme qui vous emmerde ?

 

Et j’ai trouvé ! Rien de véritablement nouveau – tout le monde l’a sans doute déjà essayé – mais quand on connaît la valeur d’une chose, on sait en profiter. Alors, laissez-moi vous expliquer cette « chose » que vous devriez faire chez vous. Ce n’est pas cher, ça ne paie pas de mine, c’est même ennuyeux, mais ça marche.

 

Ne faites pas comme ceux qui évaluent la valeur d’un objet à son emballage ! Pour une fois, utilisez ce qui suit uniquement pour sa fonction.

 

 

 

Au début, je ne le prenais pas pour ça !

Sans doute avez vous, comme moi, remarqué que ce qu’on appelle aujourd’hui hypocritement « compléments alimentaires » a une efficacité très aléatoire.

 

Sachez qu’autrefois, on ne se traitait qu’avec ça ! Je me souviens que ma grand-mère nous envoyait dans la forêt cueillir des bourgeons de pin, et elle en faisait des tisanes ou des pommades. Je me souviens que tous nos bobos guérissaient vite. Je n’étais jamais malade quand j’étais chez ma grand-mère.

 

Bien sûr, les grosses maladies existaient, hier comme aujourd’hui, et les antibiotiques ont métamorphosé la face du monde. C’est vrai ! Mais les maux quotidiens avaient leurs solutions dans les plantes à portée de tous. Seules les pathologies, elles, nécessitent un attirail plus précis et plus concentré. Et la médecine est là pour ça. Mais beaucoup de troubles – quand ils ne sont pas pathologiques – sont du ressort des plantes naturelles.

 

Si vous souffrez d’un calcul rénal, pensez à l’Aubier du Tilleul. C’est spectaculaire ! Pour une conjonctivite, utilisez une feuille de géranium en décoction qu’on applique sur une compresse en coton et qu’on met directement sur la paupière (voir mon article sur le blog aider-son-enfant.fr). Effet garanti ! Une crise hémorroïdaire ? Une pointe de couteau de paprika doux de Hongrie dans chaque repas fait disparaître la crise en moins de vingt-quatre heures.

 

Ça marche ! Et c’est embêtant. Alors on décrédibilise : on appelle ça « les vieux remèdes de grand-mères » (je trouve que c’est leur manquer de respect) ou bien phytothérapie (et on interdit aux laboratoires de décrire l’indication précise de chaque remède), etc. Tout est fait pour laisser penser que les médicaments, il n’y a que ça de vrai et de sérieux. Mais c’est la même chose ! En plus concentré et pas forcément sans danger.

 

Pour vous soigner, corrigez en premier lieu vos erreurs. Retournez ensuite vers la nature, parce que votre corps est issu de cette nature. « L’homme descend de l’arbre » dit un vieux proverbe, pour dire qu’il fait partie de l’écosystème. L’équation est simple : s’il s’en éloigne, il tombe malade. C’est pourquoi j’ai une préférence pour les produits naturels et non transformés.

 

Mais quand je teste les compléments alimentaires – parce que j’y adhère, sporadiquement évidemment – je suis déçu. Le plus souvent, ça ne marche pas.

 

Comme vous, je n’hésite pas à y mettre le prix, ça ne me dérange pas… quand il faut ! Mais je dois avouer que le résultat est rarement au rendez-vous. C’est agaçant. Alors j’ai demandé à une connaissance ce qu’elle prenait elle et elle m’a avouée, en toute franchise, que les compléments alimentaires ne valaient plus grand-chose, et qu’à moins de le préparer soi-même, avec des produits issus de la nature ou de son jardin, c’était de la foutaise.

 

Ce n’est pas faux. Tous les produits qu’on nous vend sont morts. Vous savez pourquoi ? Parce qu’on tue ce qui se décompose vite pour pouvoir rallonger la date de péremption. Moins il est périssable, plus il est rentable. Mais pour faire ça, il faut tuer le vivant. Et là, moi je ne comprends pas ! Comment espérer restaurer un corps avec des substances mortes ?!! C’est couteux en énergie pour l’organisme qui est alors obligé de fournir un effort supplémentaire pour l’assimiler, alors qu’il aurait justement besoin d’un soutien. C’est illogique !?!

 

Nous sommes dans une culture planétaire de la mort. On raffine, on stérilise et on ionise à gogo impunément. Étrangement, les maladies mortelles ne cessent de croitre comme une pandémie, à la hauteur de notre alimentation à longues dates de péremption. Une alimentation morte.

 

Si vous voulez retrouver la vitalité, faites vous des jus. Et si vous voulez tout de même profiter d’un complément alimentaire, il n’y a pas le choix : rendez-le vivant !

 

 

 

Quel rapport avec le citron ?

Photo de Zbigniew Nowak on PhotoXPress

Je ne mens pas lorsque j’affirme que notre alimentation est devenue aujourd’hui une misère nutritionnelle. Saviez-vous qu’il faut 26 pèches d’aujourd’hui1 pour avoir la même teneur en vitamine A qu’une pêche d’il y a soixante ans ? Ça fait réfléchir…

 

Certains se jettent alors sur les vitamines et les minéraux comme on lècherait des cailloux. Je ne crois pas que cela soit judicieux. Je pense qu’il faut associer à toutes substances inertes l’équivalent vivant. Et où le trouver ? Dans les fruits et légumes crus, arrivés à maturité.

 

Malheureusement, tout le monde ne le supporte plus. Leur intestin a été abimé et porte les traces de l’industrialisation. Il sera donc nécessaire de réintroduire les fruits et légumes en les cuisant, avant de se pencher sur le cru. Ce qui ne veut pas dire qu’on devrait supporter tout ce qui est cru : il existe des associations entre fruits à éviter (l’orange, la poire et la pomme ne se marient pas avec tout !), sinon gare aux ballonnements. Et ceux qui pensent qu’un peu de gaz est inoffensif, sachez que c’est plus délétère que vous ne l’imaginez.

 

Rajoutez du vivant dans votre alimentation et associez aux compléments de vrais fruits. Oui, mais lesquels ? Ceux riches en vitamines B. Vous vous souvenez, je vous en avais déjà parlé dans mon article sur le magnésium : qu’il fallait toujours l’y associer à de la vitamine B pour l’absorption ? Et bien le citron, en plus de la vitamine C, en contient en bonne quantité, et surtout, elle est préservée grâce à sa peau. Voilà pourquoi je suis arrivé au jus de citron.

 

Alors : idée farfelue ou idée de génie ? Pour le connaitre, encore faut-il savoir reconnaître un produit efficace d’un produit inutile.

 

 

 

Comment savoir si un produit est efficace ?

J’ai remarqué qu’un produit efficace se sent tout de suite. Vous l’avez à peine dans la main, qu’il exerce déjà un pouvoir sur votre corps.

 

C’est grâce à cette étrangeté que j’ai aidé, un jour, un patient – devenu aujourd’hui un ami – à sortir son père de l’hôpital, sans même jamais l’avoir vu.

 

J’ai demandé qu’il me décrive de la manière la plus détaillée ses symptômes. Sans rentrer dans les détails, plusieurs hypothèses se sont dessinées : le rein, la vésicule biliaire ou foie. Je lui ai donc donné trois tisanes que j’avais dans mon armoire, que je sais actives, et qui agissent respectivement sur ces organes, et je lui ai alors expliqué comment procéder :

 

Son père avait des douleurs dans tout le corps. Se lever du lit était un calvaire. J’ai donc demandé à mon ami de tenter l’expérience suivante : d’abord faire lever son père une première fois, pour bien évaluer les douleurs. Le recoucher alors. Puis de le faire se relever, autant de fois qu’il y a de tisanes, en posant successivement chacun des sachets à hauteur du nombril. Celle qui allait faire disparaître les douleurs était à prendre immédiatement et pour le reste de la journée.

 

Mais pour être sûr, il fallait le recoucher et le refaire se relever à vide, sans produit test. Si la douleur revenait comme avant et qu’elle disparaissait avec la tisane, c’était certain qu’elle allait l’aider. Et ce fut comme je m’y attendais.

 

Mon ami me raconta la surprise qui se dessina, dans la chambre de l’hôpital, sur le visage de son père et des proches autour. C’était complètement surréaliste.

 

Cela paraît incroyable : poser un sachet à hauteur du nombril et les douleurs disparaissent ! Racontez cela à un médecin allopathique classique, il vous prendra pour un fou. Et pourtant, c’est bien ainsi que cela fonctionne.

 

Le père de mon ami se rétablit de manière miraculeuse. Deux jours plus tard, il put sortir de l’hôpital et assister au mariage de son fils, alors qu’il y était resté plusieurs semaines en soins, sans aucun changement.

 

Pour être honnête, je suis allé encore plus loin dans mes investigations. J’ai même découvert qu’il n’était pas nécessaire d’avoir physiquement le produit. J’ai réalisé un tas de tests et il apparaît clairement que le corps est une machine ultra-sensible, bien plus qu’on ne le croit.

 

Quant aux compléments alimentaires, lorsque vous le prenez en bouche, avant même de l’avaler, le corps reçoit déjà l’information. Vous en sentez les effets (ou non) alors qu’il n’a même pas encore été digéré !

 

La thyroïde n’est pas anodine dans cet effet. Et cela ne m’étonne guère : de sa position stratégique (au centre de la gorge, au carrefour de l’œsophage et de la trachée), elle contrôle l’activité de l’ensemble des cellules du corps en leur indiquant le niveau de croisière qu’elles doivent adopter.

 

Un complément alimentaire qui fonctionne, c’est un produit qui apporte un soulagement immédiatement. Il est accompagné d’une certaine euphorie caractéristique. Sans ces deux signes, le complément est déjà mort d’avance !

 

Si un jour, par hasard, vous avez une plaie infectée à un doigt, mettez une cuillère à café de chlorure de magnésium dans un petit verre d’eau et trempez la partie malade. Un sentiment euphorique vous envahira après quelques secondes. C’est le signe que votre corps a absorbé le produit et qu’il est actif (j’imagine que c’est la joie au niveau des cellules). En plus de cet état d’esprit singulier, la douleur disparaitra instantanément, sans aucun effet secondaire. En fait, il devrait en aller de même pour n’importe quelle substance, et qu’on cesse de nous leurrer : notre corps est en mesure de savoir ce qui est bon pour lui. Nous devrions nous y fier…

 

 

 

Un bon conseil

Maintenant que vous savez reconnaître un produit efficace d’un produit inerte – en fonction de la sensation qu’il procure dans votre corps (europhorie et soulagement partiel immédiat) – testez par vous même !

 

Buvez avant la prise d’un médicament un peu de jus de citron dans de l’eau chaude. Disons un quart d’heure avant. Notez ensuite le changement au niveau de votre état d’esprit après la médication. Je pense que vous n’aurez pas besoin d’autres arguments pour vous convaincre que quelque chose n’est pas comme d’habitude.

 

Et étrangement, si vous le faites régulièrement, votre humeur journalière change. Comme moi, vous vous rendrez compte que le gain de ce petit jus de rien du tout est assez spectaculaire.

 

Allons plus loin…

 

 

 

Et la potion magique ?

Si le citron est capable de réactiver des substances devenues inertes, alors pourquoi ne pas le prendre régulièrement ? De nombreuses personnes témoignent en effet de l’effet positif de cette cure de jus de citron au réveil. On pense que c’est sa propriété purgatoire de la vésicule biliaire qui donne tant de résultats.

 

Le premier effet évident est l’apparition d’une clarté d’esprit. On pourrait croire que l’acidité du citron fouette la conscience, or l’effet n’est pas immédiat. Il survient de manière crescendo au cours des dix minutes après avoir bu la potion. Il est similaire en tout point aux effets d’une dépollution du sang telle que relatée lors de mon sevrage au sucre : plus le sang est propre, plus l’état de conscience est limpide. Cette relation est intéressante, car l’état de propreté de la conscience devient un repère fiable pour savoir ce qui est bon ou non pour l’organisme.

 

Le second effet a lieu dans les trois jours après le début de la cure si nous la faisons quotidiennement : les articulations se délient et retrouvent une souplesse.

 

Pour le vérifier, je me suis forcé à ne manger que des produits laitiers pendant une semaine. Aimant le kéfir au lait avec du bon vieux pain de campagne, ce ne fut pas très difficile. Se priver de légumes et de fruits fut en revanche bigrement plus ardu. Je pensais que le côté fermenté inhibait les effets toxifiants du lait. Cependant, au bout de trois jours, je commençais à sentir une raideur et des douleurs articulaires au niveau des mains et des pieds.

 

Si vous supprimez la source polluante, l’organisme retrouve sa santé de manière naturelle et progressive, mais si vous y associez la cure au jus de citron cet effet est fulgurant et ne passe pas inaperçu.

 

Le simple fait de purger la bile ne suffit pas à expliquer ces effets. Elle n’a rien à voir avec les articulations.

 

J’ai expérimenté différentes versions : d’abord en changeant les horaires, à jeun ou non, et ensuite en jouant sur la quantité de citron puis en y rajoutant des éléments. Il apparaît clairement que le foie est impliqué dans ce mécanisme de dépollution – ce qui est compréhensible – et le rein avec, ce qui l’est moins.

 

 

 

Le jus de citron permet de « tirer la chasse d’eau » hépatique

Le meilleur effet a lieu sur un foie engorgé, donc à jeun.

 

Il faut comprendre que la digestion est la dégradation et la décomposition des aliments en particules plus fines appelés nutriments, ceci grâce à des petites substances qui agissent comme des ciseaux miniatures (les enzymes) présents dans les sucs digestifs.

 

Ces sucs sont produits et stocké dans les glandes de la bouche, de l’estomac, du foie (la bile), du pancréas et de l’intestin grêle.

 

La régularité des repas, fait que le corps est habitué à manger à heures fixes. L’organisme fabrique alors toutes les enzymes avant, pour le moment opportun. Lorsqu’on mange, le bol alimentaire ingéré provoque la sécrétion de ces sucs et vidange donc ces glandes.

 

En général, il y a à peu près 6 heures entre les repas, sauf la nuit où l’intervalle est proche des douze heures. Durant cette période, la fréquence respiratoire baisse. L’absence de mouvements physiques durant le sommeil, la mise au repos du système digestif et la réduction du pompage hépatique par le diaphragme congestionne le foie : il s’engorge alors de toutes ces choses qu’il produit naturellement à l’état de veille.

 

Le jus de citron le matin, à jeun, c’est comme tirer une chasse d’eau : l’acidité du citron entraine une sécrétion massive des sucs hépatiques et biliaires dans le but de le digérer. C’est en quelque sorte le grand ménage matinal. Une sorte de coup de fouet hépatique, comme on redémarre une chaudière, qui permet au foie de se remettre en route.

 

De par sa fonction double, non seulement le foie refabrique des enzymes (sa fonction première), mais il détoxifie au passage le sang (son autre fonction), Cette dépollution du sang désembourbe l’esprit.

 

Mais ceci n’explique pas les effets sur les articulations ! Se le foie nettoie le sang, il ne le dépollue pas de tous les déchets, et notamment pas ceux qui agressent les articulations, en particulier les dépôts organiques comme l’urate, produits résultant de la décomposition des aliments carnés et dont l’élimination se fait par les reins. Or l’action sur les jointures est évidente. Comment l’expliquer ?

 

 

 

Nettoyer la piscine

Tout dans le corps s’actionne un peu comme un soufflet : les mouvements ne sont jamais saccadés, mais sinusoïdaux, c’est-à-dire qu’ils sont courbes et harmonieux. Quand vous regardez la variation du taux d’une hormone, il n’y a jamais d’à-coups abrupts. Les graphiques sont arrondis. Même les pics se font progressivement.

Cycle hormonal féminin

 

Si l’on étudie les taux d’œstrogènes et de progestérones, par exemple – deux hormones féminines liées au cycle gynécologique – l’on voit bien cette progression ondulatoire. Mais il est une autre manière plus intéressante de voir le phénomène : imaginez deux bocaux contenant chacun une des hormones, et observez la fluctuation du niveau de chacun au cours du temps : lorsque l’un se remplit, l’autre se vidange, effectuant une sorte de va-et-vient graduel caractéristique d’une pompe.

 

Tout dans le corps semble basé sur ce principe, et c’est d’autant plus vrai que tout dans le corps est en interaction permanente.

 

La pompe hormonaleMais revenons sur la pompe : chaque bocal forme un piston. Si l’un d’eux venait à se bloquer, il enrayerait automatiquement le pompage. Reins et Foie doivent sans doute fonctionner sur ce même schéma et constituer une sorte de dynamo.

 

La vidange hépatique générée par la sécrétion forcée grâce au jus de citron, créée un vide au niveau du foie et provoque une dépolarisation qui relance la pompe entre foie et reins. Le moteur est alors relancé et le corps peut se dépolluer, de la même manière qu’on actionne la pompe d’une piscine pour en nettoyer l’eau.

 

J’avais déjà lu auparavant cette notion de dépolarisation entre foie et rein, mais je n’en avais jamais saisi le sens. J’imaginais quelque chose d’électrique. En fait, il s’agit d’un système de vases communiquants et la dépolarisation est une différence de niveau liquidien.

 

En vidangeant les sucs hépatobiliaires par le citron, on génère un vide qui permet de redémarrer la pompe Foie/Rein (deux des plus importants dépollueurs du corps). C’est par ce biais que nombre de douleurs articulaires disparaissent progressivement au cours de cette cure.

 

 

 

La pompe émonctorielle

Il semble que le rein et le foie agissent en synergie, mais ne travaillent pas en même temps. Chacun fait ce qu’il a à faire, avec des pics d’intensité variable.

 

Cependant, reins et foie ne sont pas les seuls émonctoires. Il ne faut pas oublier la peau, l’intestin et le poumon (et sans doute la rate aussi), ce qui en fait une pompe à – au moins – cinq pistons.

 

La pompe émonctorielle

 

Chaque émonctoire aurait son horaire d’action privilégié. On retrouve ainsi les concepts de la médecine traditionnelle chinoise (M.T.C.) avec ses organes et ses horaires.

 

Même si je ne partage pas la vision de cette médecine – parce que ce n’est pas dans ma tendance d’adhérer aveuglément sans comprendre et sans pouvoir le reproduire (ce qui ne vaut pas dire, au demeurant, qu’elle n’est pas intéressante) – la vision d’une pompe émonctorielle apporte un éclairage intéressant à leur concept, et l’on pourrait voir les méridiens comme des commandes électroniques contrôlant les organes correspondants.

 

Toutefois, mes recherches cliniques ne confirment ni les horaires ni l’incidence de ces organes sur les autres tissus, comme par exemple le foie et les tendons. Je ne trouve pas la même chose et c’est intéressant. J’aurai bien aimé travailler avec les chercheurs à l’origine de ces découvertes…

 

Quoi qu’il en soit, voici mes constatations : il est possible de réactiver la pompe émonctorielle, en s’aidant de la congestion naturelle du foie lors du sommeil et cela, en le vidangeant énergiquement au réveil par le jus de citron.

 

 

 

La recette complète

Après de nombreux essais, voici le meilleur compromis :

 

1 – Du jus de citron

Photographer: Valentin Mosichev in PhotoXPress.com

Comme d’habitude, je recommande du bio. Un demi-citron suffit. Dans les cas où la personne est particulièrement encrassée, je conseille un citron entier. Je me base sur la corpulence générale, l’état inflammatoire, le volume et la densité du foie (qu’on évalue à la palpation), ainsi que les douleurs articulaires, et particulièrement aux doigts.

 

L’inflammation se voit aisément : la peau est bouffie, souvent les mains sont chaudes et un peu moites, ce qui montre que les cellules sont en activité anormale et que le phénomène est généralisé à l’ensemble du corps.

 

Si l’inflammation dure depuis quelque temps, les articulations des doigts auront tendance à se déformer. C’est l’arthrite.

 

Une autre question que je me suis également posé est pourquoi les mains sont-elles plus facilement atteintes par l’arthrite que les autres articulations ?

 

Le terme arthrite signifie « inflammation de l’articulation ». Il existe en réalité plusieurs causes, mais il y en est une qui invariablement se répercute sur les extrémités : le défaut de fonctionnement d’un des émonctoires du corps.

 

D’après vous quel département pâtirait en premier si le pays venait à connaître de gros problème ? Les DOM-TOM ! Pour la simple raison que les échanges sont excessivement couteux, bien plus qu’entre départements du continent. Mains et pieds dans le corps sont des extrémités dont l’acheminement est onéreux. La moindre dysfonction centrale aura des répercussions d’abord périphériques. Il est donc fort à parier que les douleurs articulaires des jointures périphériques aient pour origine une défaillance émonctorielle. Relancer cette pompe devient donc une stratégie pertinente.

 

2 – Ajouter de l’eau chaude

Il est préférable de boire chaud au réveil. L’organisme se remet lentement à fonctionner et il n’est pas conseillé de le brusquer.

 

La chaleur a également pour effet de dilater les canaux, ce qui préférable pour la décongestion du foie.

 

Remplissez d’eau chaude le verre de jus de citron pour qu’il soit plein. Le corps a besoin d’eau au réveil. Mais ne noyez pas non plus le citron. Gardez la mesure d’un verre de 20 cl.

 

Toutefois, n’additionnez pas d’eau brulante. Au-delà de 50°C les vitamines sont détruites. Utilisez une eau chaude, un peu plus que tiède, mais pas au-delà.

 

3 – Un peu de miel pour atténuer l’acidité

J’en mets ¼ de cuillère à café. Ne cherchez pas le gout sucré, c’est juste pour atténuer l’acidité du citron au niveau du palais. D’ailleurs, certains pensent que leur estomac ne supporterait pas cette acidité. C’est faux ! L’acide chlorhydrique de l’estomac est bien plus acide que le citron. En prenant du citron, vous ne provoquez pas d’hyperacidité de l’estomac.

 

D’autres s’inquiètent de l’ostéoporose, inquiétude injustifiée puisque le citron, bien qu’acide, une fois dans le sang devient basique (tout le contraire de l’acide). Pamplemousse et citron sont des basifiants. Rien à craindre pour les os, bien au contraire !

 

4 – Du gingembre râpé

Photo de www.sxc.hu

On accorde au gingembre beaucoup de propriétés. Trop, selon moi. J’ai utilisé le gingembre pour deux raisons. La première est pratique : j’aurai préféré les effets «anti-inflammatoires » du curcuma (même s’il ne s’agit pas d’une réelle lutte contre l’inflammation, mais plutôt d’une optimisation de celle-ci). Malheureusement, en rapper le bulbe tache tous les ustensiles de manière indélébile. C’est gênant. J’aurai pu, certes, me tourner vers la poudre de l’épice, mais je doute qu’elle ait les mêmes valeurs que la racine. Je me suis donc tourné vers le gingembre, plus commode à manier.

 

Parallèlement, le gingembre est connu pour avoir de nombreux effets bénéfiques, notamment sur les articulations.

 

Il existe une recette2, donnée par une lectrice du magazine Rebelle Santé pour faire disparaître les disgracieux oignons au niveau du gros orteil (les hallus valgus). Je dois dire que je n’y ai pas cru.

 

Poussé par la curiosité, j’ai pourtant conseillé à plusieurs patients de le faire et il y a en effet des résultats ! Comme toute chose, ce n’est pas une panacée (parce que plusieurs causes sont possibles et qu’elles peuvent se cumuler). Toutefois, cela m’a donné un nouvel éclairage sur les pathologies qui n’en sont finalement pas, puisque le corps semble capable de retrouver tout seul son propre potentiel.

 

Persuadé que la seule solution est chirurgicale, on ne cherche même plus à aider son propre organisme à retrouver sa pleine vitalité. Or c’est possible !

 

Je ne veux pas entrer les détails – j’en parlerai ultérieurement dans une vidéo – mais sachez que le gingembre dilate les capillaires artériels et c’est là son secret.

 

Pour info, la recette de la lectrice est assez violente : 5 jus de citron, du miel, une racine de 3 cm de gingembre que l’on râpe, et de l’eau pour en faire un litre, que l’on boit dans la journée, à faire tous les jours jusqu’à disparition de l’oignon, et cela peut prendre parfois trois mois ou plus.

 

La cure est longue, et cela laisse envisager qu’il faudrait y ajouter quelque chose pour l’optimiser, non pas dans la recette, mais localement, sur l’oignon.

 

Bref, en raison de sa maniabilité plus commode et de ses effets, optez pour le gingembre. Un demi-centimètre de racine suffit.

 

5 – Des batons de cannelle

Baton de cannelle

Rappez un petit bout de bâton de cannelle. Personnellement, même si pratique, j’évite celle conditionnée sous forme de poudre car très souvent mélangée à des impuretés.

 

L’écorce de cannelle (sous forme de bâton) est excellente pour vidanger les canaux excréteurs du pancréas. Si vous êtes en proie à des transpirations nocturnes qui laissent des traces jaunes sur les draps, ce sont les signes d’une défaillance du pancréas qui se traite par des décoctions de bâtons de cannelles. A la première gorgée, il sera possible de sentir un évidage des sécrétions pancréatiques qui révèle bien sa fonction épuratrice sur cet organe. Ce n’est pas pour rien que la médecine chinoise en faisait usage dans les cas de diabètes.

 

En associant la cannelle à la recette, nous obtenons une potion dépurative puissante et complète : elle soulage le foie, la vésicule biliaire et le pancréas de l’engorgement et de l’encrassement qu’ils subissent au fil de nos erreurs dues à notre mode de vie peu naturel.

 

 

 

 

Conclusion

Avec tous ces éléments en mains, voici la recette matinale que je recommande. Le premier secret est d’utiliser la composition complète suivante :

 

Recette pour le matin :

½ jus de citron

¼ à ½ de cuillère à café de miel

½ cm de racine de gingembre râpée

une pincée de cannelle

Compléter avec de l’eau chaude pour avoir un verre plein de 20 cl.

 

Le second secret est de prendre impérativement la potion le matin à jeun. En effet, comme vous l’aurez compris au gré de la lecture de l’article, son action optimale se fait sur un foie congestionné.

Le troisième secret est de ne pas manger tout de suite après. Attendez entre une demi-heure et une heure avant d’ingérer quoi que ce soit. Vous obtiendrez ainsi tous les bénéfices que peut apporter la cure de  jus de citron.

 

En comprenant son mode d’action, il apparaît utile, dans des cas d’intoxication importante de l’organisme, de la faire plusieurs fois dans la journée, ½ heure avant chaque repas.

 

On peut ainsi préparer la mixture – sans l’eau – le matin, la conserver en revanche dans le frigo et la prendre comme un sirop auquel on rajoute de l’eau chaude, juste avant de la boire.

 

Recette pour la journée :

2 jus de citron

2 cuillères à café de miel

2 cm de racine de gingembre râpée

3 pincées de cannelle

Compléter avec de l’eau chaude à chaque prise pour avoir un verre plein de 20 cl.

 

 

Ne me demandez pas si vous pouvez prendre une cuillerée de miel plutôt qu’une demie, etc. Ce ne sont pas des questions pertinentes, et je n’y répondrais pas. Voici les quantités que je vous conseille, et si vous voulez faire autrement, libre à vous. Rien ne vous en empêche. Au contraire. Mais ce qui est important, c’est de comprendre pourquoi on le fait.

 

En revanche, soyez toujours attentifs aux réactions corporelles. Un corps qui va bien se sent. Un corps qui ne va pas bien aussi, mais on s’y habitue. Soyez désormais attentif à la sensation de bien-être psychique et physique, c’est le meilleur repère qui soit. Vous serez alors suffisamment sensible à ce qui peut vous nuire et pourrez alors l’éliminer.

 

Cette recette, bien que puissante, n’a en réalité rien d’original. Elle fut donnée par les médecins hindous de l’Ayurveda, il y a fort longtemps. Il est possible de trouver également de nombreuses autres mixtures aux mêmes pouvoirs. La citronnade à l’érable, par exemple, appelée Master Diet3, a été rendue populaire par la chanteuse Beyonce en tant que cure d’amaigrissement. Sauf qu’elle jeûnait en même temps ! Alors oui, c’est vrai : en désencrassant le corps, vous retrouverez, en plus d’une bonne forme, une belle silhouette… à la condition de revoir également votre alimentation, d’éliminer les excès et d’enlever ce qui pollue ou irrite l’organisme. Quoi qu’il en soit, la cure de citron (complète) a de nombreux bénéfices, alors pourquoi ne pas l’essayer. Ajoutez-y une petite marche de vingt minutes ou même moins, juste de quoi faire transpirer un peu, et vous obtenez un cocktail fulgurant dont les bienfaits ne passeront pas inaperçus. Nul doute que vos proches le remarqueront et vous demanderont le petit “truc” qui vous fait donner une si bonne mine.

 

 

 

Wladislas BARATH


1Il faut manger 26 pêches d’aujourd’hui pour obtenir la même quantité de vitamine A qu’une seule pêche de 1950” de Franck Christnacher, paru dans le magazine Fruits et Abeilles de Novembre 2013

2 Magazine Rebelle-Santé n°153 d’Avril 2014

3 Article “The Lemonade Diet or Master Cleanse” de Kathleen M. Zelman paru sur le site www.webmd.boots.com à l’adresse : http://www.webmd.boots.com/diet/features/lemonade-diet-master-cleanse

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes: 14

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à donner une note.

387 Commentaires

  1. Cuer

    Bonjour, quel super article encore merci. Plusieurs questions, vous mentionnez que les gazs sont pires que ce que l’on peut imaginer? Que veut dire cela on est bien d’accord que c’est physiologique d’en avoir un peu tous les jours.
    Ensuite le chlorure de Mg à avoir chez soi vous conseillez de l’acheter où? merci bcp bonne journée à vous

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Bonjour,
      Oui, les gaz provoquent une tension des parois du tube digestif, ce qui met l’organisme en stress et entraîne une sécretion de cortisol, engendrant du coup, une prise de poids.
      Par ailleurs, cela entretien une inflammation, ce qui aura pour conséquence à la longue un épuisement du système immunitaire.
      Enfin, du point de vue mécanique, les organes seront refoulés par l’hyperpression abdominale ce qui perturbe la pompe abdomino-thoracique et donc la respiration et le retour sanguin et lymphatique, en plus de coller les organes contre la parois abdominale et de perturber leur fonctionnement.
      Vous voyez, ce n’est pas si annodin les ballonnements. Certes, quelques flatulances sont normales, mais pas au point où le ventre gonfle tellement qu’il perturbe la respitation.

      Réponse
      • Cuer

        Merci pour vos explications
        Pour le Chlorure de Mg vous vous le procurez où? merci bcp à vous pour tout ce travail

        Réponse
        • Wladislas

          Bonjour, il se trouve en pharmacie sous forme de sachet de 20 grammes.

  2. Zaroushka

    Bonjour , on m’a decouvert deux petits calculs ds la vesicule . Depuis 5 jours je bois une tisane de citronnelle ce qui me fait énormément de bien je voudrais savoir si je pourrais faire la cure de citroon pour une detox ?

    Merci

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Oui, mais surtout, évitez le grignotage. 3 ou 2 repas par jour permet à la vésicule biliaire de faire pleinement son travail.

      Réponse
  3. Celine

    Bonjour. A partir de quelle âge conseillez vous ce jus de citron? Je pense à ma fille de 4 ans qui a pas mal de soucis de reflux et de constipation. Merci pour votre réponse

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Bonjour, je vous invite à consulter un ostéopathe pour en déterminer la cause. C’est souvent un pb lié à la naissance, ou bien une chute sur les fesses.

      Réponse
  4. Rami

    Bonjour Wladislas,
    Tous ces échanges sont très intéressants à lire. Concernant le citron j’ai lu un message d’une personne qui s’interrogeait sur le fait de congeler le jus de citron et s’il conservait ses propriétés. D’après ce que j’ai pu lire la congélation aurait la particularité, sur les aliments en général, de détruire ses propriétés énergétiques et de perdre son potentiel vibratoire. En même temps j’ai vu aussi qu’un citron congelé et rappé avait également des vertus (non testé).
    J’ai juste une petite remarque quand on lit tous les messages on ne sait pas de quelle année il s’agit.
    Par ailleurs peut poster d’autres sujets que le citron ?
    Merci à vous et bravo pour le partage.

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Par expérience, le citron congelé apporte les mêmes effets que le citron frais. Bien sûr, il ne s’agit pas de le conserver plus de trois jours.

      Réponse
  5. Herrmann

    je me suis debarrasée de pertes abondantes survenues après la ménopause et cela grâce à la cure de citron
    merci

    Réponse
  6. ratajezak florence

    Bonjour, mon ostéopathe m’a détecté une ptose hépatique (douleur au niveau du thorax, grand stress depuis un mois) est ce qu’une cure de jus de citron me permettrait d’aller mieux car je suis très inquiète. Merci

    Réponse
  7. Paulina

    Bonjour ,
    merci pour ce fabuleux blog et surtout pour cette recette aux milles et uns bienfaits .
    Voilà je me demandais pensez vous que cette cure aiderait une acné adulte ( 31 ans / femme) ? Car depuis mes 20 ans, je traîne cette anomalie qui m’affecte moralement.
    Voici quelques éléments me concernant; j ai perdu depuis quelques années beaucoup de ma chevelure . J ai une digestion lente , car comparé à ma jeunesse j allais 2 fois par jour à la selle. Et depuis quelques années , c est une fois tous les deux jours, ce qui me provoque pas mal de gaz. Ça fait 3 ans que j ai arrêté la pilule pour trouver le vrai problème. Et depuis 1 an je me suis mise à une alimentation saine : produits bio , beaucoup de légumes et fruits, beaucoup de poisson, peu de viande, je ne mange plus de produits laitiers , ni gluten . J essaye de trouver des solutions . J ai vu beaucoup de médecin .
    En gros selon les quelques informations que je vous ai donné .
    Quel est selon vous dans mon corps le souci ?
    Merci beaucoup d avoir pris le temps de me lire , en espérant avoir une réponse .
    Bien à vous .
    Paulina.

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Bonjour, cela ressemble à une intoxication (à quoi, je n’en sais rien). Je prépare un article sur le sujet. Patience.

      Réponse
  8. sahra

    Bonjour. Le vinaigre de cidre a-t-il les mêmes propriétés que le citron et peut-il être remplacé par ce dernier (dans ce cas spécifique ?) Merci d’avance et bonne journée à vous.

    Réponse
  9. Sophie

    Bonjour et bravo pour vos articles clairs et synthétiques
    Mon mari se racle la gorge. Il a vu plusieurs ORL qui ont identifié un hemmage qu’ils ne savent pas soigner. C ‘est res gênant. Pensez-vous qu’une cure de jus de citron et/ou des cataplasmes d’huile de ricin pourraient aider à améliorer son terrain? Et dans ce dernier cas sur quelle zone appliquer les cataplasmes ?
    Merci d’avance de votre réponse. S.

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Bonjour,

      Si la cause est locale, l’huile de ricin fait des merveilles. Toutefois dans ce cas de figure, sachez qu’une toux inexpliquée peut parfois être le signe d’un problème cardiaque sous-jacent.

      Réponse
  10. Jopomme

    Une méthode douce ? Pas si sûr !
    J’ai fait cette cure de citron comme conseillé sur un site soit disant de “santé”. Sauf que ce que je ne savais pas c’est que les agrumes sont très detoxifiants et un processus de nettoyage de mon corps a été enclenché sans le savoir. 32 ans de nettoyage à faire, ça a violemment dépoté.
    J’ai passé les 6 mois suivant à cracher des glaires comme jamais de ma vie et à me moucher toute le journée en me demandant bien pourquoi j’était dans cet état là. Un médecin m’a prescrit des anti histaminique pansant que c’était allergique mais rien n’y faisait. Cétait très gênant car j’était en formation d’enseignant, en classe pour parler ou raconter une histoire, cracher tout le temps des glaires ou se moucher toutes les 2mn c’est pas terrible…

    Et puis je suis tombé sur une vidéo de Thierry Casasnovas sur les méfaits du café et ensuite sur les agrumes, et là j’ai enfin compris pourquoi j’étais dans cet état là.
    Aujourd’hui c’est presque passé et je suis ses conseil, fait des jus de légumes et fruits chaque jour pour me reminéraliser et me détoxifier, et je crache encore des glaires mais je sais que ce sont des toxines que le corps évacue par les poumons. C’est très directe, 10m, après ingestion des jus ça vient, plus efficaces que les médicaments et là, sans danger !

    Réponse
  11. Suzanne Delisle

    Je fais la cure au jus de citron 3 fois par jour depuis 1 semaine et je constate que mes selle sont devenus jaunâtre et je ressent une petite sensation de brûlure lorsque je vais a la selle est-ce normal ?

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Cela révèle un problème sur la vésicule biliaire. Cessez le citron et entamez une cure de radis noir.

      Réponse
  12. lucas

    bonjour ou bonsoir.

    Que pensez vous de cette cure de citron coupé en deux, bouilli 3mn dans 1/2 litre d’eau, puis écrasé et filtré. la cure dure 20 jours, chaque jour un citron est ajouté jusqu’à en consommer 10 le dixième jour,puis diminué d’un citron chaque jour suivant jusqu’au 20°?
    est ce plus efficace ou moins. peut on y ajouter du gingembre et de la canelle comme dans votre recette?
    merci
    bien à vous

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Il existe plusieurs variantes. Malheureusement, je n’ai aucun retour de telles cures. Je ne peux donc pas me prononcer.

      Réponse
  13. caroline

    bonjour,

    Il y a plusieurs années, je mangeais très mal et donc mère nature m’a fait don d’une hause anormale de cholestérol ..donc bien sur ,soit on continu ses âneries soit on se remet en question, la santé n’est t’elle pas notre patrimoine? C’est alors que grâce au net, j’ai appris que le citron était une bonne solution!

    C’est alors que j’ai dés le lendemain, commencé a mangé correctement,ni gras,ni sucre et très équilibré..cela ne veut pas dire qu’on n’utilise plus par ex de l’huile d’ olive dans sa salade ..
    ,
    l’huile est importante pour le corps. bref, me voici a y rajouter une bouteille d’eau agrémenté de jus de ciron pendant un mois, résultat ,depuis les analyses sont normales .Néanoins, je sais et reconnais que lorsque je mange trop de sucre, je me sens fatiguée…alors de suite je réagis d’autant plus que mon pancréas est faiblard, donc cure de citron et tout reviens dans la norme.

    bonne journée
    Caroline

    Réponse
  14. Jean-Marie BRULE

    Je suis régulièrement une cure citron, et curcuma super pour le transit intestinal, je soufffre d’hémorroïdes avec des douleures lansinantes, après avoir été a la selle, je suis atteinte de neurophaties périphériques? Je ne sais que faire Merci de votre aide

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Consulter un ostéopathe pour trouver et régler l’origine de cette stase pelvienne.

      Réponse
  15. Carole

    Bonjour,
    Je viens de commencer la cure citron et eau chaude moi je le boie comme sa sans miel,Ni cannelle,et n’y gingembre sa fais qu’une semaine que je le fais et je commence à me sentir moins fatiguer.
    Pouvez vous me dire combien de temps je dois faire cette cure.
    Bien à vous et merci de vos conseil.

    Réponse
  16. Marie-Alix

    Bonjour, je découvre votre site et je suis interloquée de constater à quel point vous arrivez à mettre des mots sur des phénomènes corporels que l’on ressent plus ou moins de façon consciente (personnellement, j’ai trente ans et je trouve que le rythme de vie que l’on doit tenir : travail, transports, sorties, nous empêche de prendre le temps d’écouter notre corps, et avec ma grossesse je réapprends à découvrir mon corps). Par exemple : j’ai toujours eu des troubles du sommeil (avec la fin de grossesse, ça ne s’améliore pas) et depuis un mois mon corps me réclame de “shoot” de cacao (je prends une petite tasse à café de lait végétal avec une cuillère de cacao) chose que je n’avais jamais faite avant et qui ne me serait même pas venue à l’esprit ! Comme si mon corps me réclamait du magnésium ( bon, peut être que j’extrapole un peu trop)! Bref pour un revenir à votre article, j’avais déjà constaté les bienfaits un jus de citron eau chaude à jeun le matin, en ne mangeant pas tout de suite sinon le bienfait semblait moindre. Il y a aussi des périodes où j’aime beaucoup prendre de la même façon du vinaigre de cidre (bio, non pasteurisé) dans de l’eau chaude a jeun le matin. En avez vous entendu parlé ? Pourriez vous expliquer ce besoin et ses bienfaits ? Autre question, après la grossesse auriez vous des conseils pour être en forme ou récupérer ? Je vous remercie !

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Bonjour, vous écoutez déjà bien votre corps et c’est une bonne chose. Je ne me suis pas encore penché sur le vinaigre car les retours des patients – ceux qui l’utilisent – n’ont jamais été pertinents par rapport à d’autres produits. Je chercherais un jour à en percer les secrets, mais il ne semble pas avoir autant de vertus qu’on lui accorde. Peut-être que mes recherches montreront le contraire…

      Ensuite, pour votre dernière question, ne connaissant ni vos habitudes de vie, ni vos connaissances et surtout, comment se déroulera l’accouchement, les conseils ne seront que futiles. En revanche, je vous demande d’être pendant l’accouchement focalisée sur vos sensations et de ne pas les juger, de simplement les observer et de les écouter. C’est important. Ainsi vos cellules s’adapteront à la situation telle qu’elle est et non telle que nous la dépeignons mentalement. Elles seront à même de se comporter de la manière la plus naturelle.

      Réponse
  17. Virginie

    Bonjour, merci pour votre article; je ne comprends pas trop ces histoires de copyright; est-ce que je peux laisser un lien de votre article sur un forum?

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Oui, tant que vous ne vous attribuez pas le labeur.

      Un simple lien ne pose aucun problème. En revanche, copier l’article, l’éditer sur un autre blog sans y mentionner l’auteur et sans lien qui pointe vers l’original est du plagia passible de sanctions.

      Réponse
  18. Jacques

    Bonjour,
    Votre recette additionné de bicarbonate de soude, cela serait positif ? ou pas recommandé ?

    Réponse
  19. channel

    bonjour cher monsieur, j’avoue que la consommation de votre cure me fait énormément du bien, sauf qu’au retour j’ai des violents maux de tête. Alors, j’aimerai savoir si cela constitue une bonne réaction de mon organisme ou pas?

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Oui. Cela devrait être transitoire. Si ce n’est pas le cas, il serait intéressant de faire une échographie du foie et de la vésicule biliaire.

      Réponse
  20. Cavallier Enguerrand

    Bonjour Monsieur Barath,

    Tout d’abord , merci pour ces articles qui nous éclairent , nous inspirent pour vivre mieux.
    Je me permet d’utiliser le support des commentaires interposés de cet article pour vous exposer un problème récurent : Je suis pratiquant de musculation depuis 5 ans , et suplemente mon alimentation en protéines en poudres depuis 2 ans dans le cadre d’un programme de gain de force/prise de muscle .(alimentation équilibrée + 2 collations de 20 g de protéines a 10h et 16h.)

    Ces suppléments protéinés : (whey, isolat,(lactosérum), puis protéines de soja , puis synergie de protéines végétales : (poids/riz brun/chanvre) m’ont tous occasionnés des inconforts intestinaux conséquents :météorisme, diarrhées , lourdeurs et douleurs abdominales .

    En partageant ma mauvaise expérience , je me suis aperçu que BEAUCOUP d’autres sportifs sont également incommodés par ce type de désagréments suite l’ ingestion de suppléments protéinés…Mais personne n’en parle.”c’est comme ça”.
    Après m’être renseigné auprès de plusieurs professionnels (médecin du sport , diététicienne)
    il semblerait que la suplémentation en protéines végétales s’avère être inoffensive voire bénefique .(Mon butin d’informations sur le sujet s’arrêtant là :(.

    A la vue des commentaires des autres lecteurs je prend conscience que beaucoup d’entre eux souffrent de soucis de santé préoccupants , et bien plus importants que mon souci de désordre digestif .
    Quand bien même , je me lance :Quelles pourraient être les raison d’une malabsorption des protéines? Pensez vous qu’une suplémentation en protéine végétale est possible pour m’aider à progresser dans mon programme de musculation? lesquelles privilégier? prévoyez vous peut être un jour de vous pencher sur ce type de sujet si cela n’a pas déjà été le cas?

    Merci par avance du temps que vous prendrez pour lire mon message.
    By the way , la cure de citron a un effet boeuf sur moi ! je me sens bien bien plus léger et plus énergique! Merci!!!!

    Réponse
  21. bonjour.merci pour votre article.je voudrai juste savoir si on peut l'embouteiller lorsqu'on va au travail.

    il est vraiment interessent comme article

    Réponse
  22. Cindy

    Si jai plus ma vesicule biliaire et beaucoup de probleme digestif au niveau estomac et intestins et vu une naturopathe essayer acupuncture et rien fonctionne. Est ce que la cure citron serait bonne pour moi?

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Cela dépend des problèmes viscéraux sous-jacents. Dans votre cas, je testerais et je verrais comment réagit l’organisme.

      Réponse
  23. Aurelie

    Bonjour Wladislas
    Quel bonheur de tomber sur cet article et d’essayer ce remède plutôt agréable et qui est plus efficace que le thé vert pour se reveiller !!!

    Jai une question: mon foie a été mis a mal à cause dune candidose détectée a un stade avancée…. A cause de cette maladie jai fait entre autres des poussées d’eczéma géant et pas dessus tout, jai attrapé un staphylocoque sur mon eczéma, que jai traîne pendant des mois…. Les antibiotiques ne fonctionnant pas pour en venir à bout. Heureusement je m’en suis débarrassée grâce à l’argile verte.
    Jai donc ete très affaiblie.
    Jai revu mon alimentation de manière stricte et pour restaurer mon foie, je fais le nettoyage du foie de andreas morritz. Ce qui me fait du bien. Mais ce que jai de plus en plus de mal à faire, je suis de plus en plus dégoûtée de boire cette potion à l’huile d’olive… Même si je pense que cela marche vraiment ; je nai plus du tout deczema.

    Ma question est: pensez vous que je peux remplacer le nettoyage du foie d andreas par le nettoyage du foie que vous présentez ; est ce autant efficace ?

    Merci encore
    Très bonne journée
    Lili

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      La cure de feu Andrea Moritz (décédé d’un cancer du pancréas je crois) ne sert qu’à essorer les canaux extérieurs du foie et de la vésicule biliaire, mais ne draine en rien le foie.
      Or dans votre cas, il faut le purger. Renseignez-vous sur le Desmodium, puis terminez par une cure de radis noir, en même temps que vous corriger votre alimentation. Pour cette dernière, un professionnel est indiqué car pour restaurer un intestin, il faut d’abord en connaitre son état.

      Réponse
  24. Dani

    bonjour,
    est ce que la cure avec du jus de citron seul et de l’eau tiéde fonctionne pour disoudre et
    éliminer les calculs biliaires
    si oui combien de temps faut il la prendre et est ce qu’elle représente un danger pour
    l’évacuation des calculs au niveau du cholédoque.
    si non avez vous une recette efficace autre à me proposer
    connaissez vous des personnes pour qui ça a fonctionné.
    merçi pour votre réponse

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Certains types de calcul oui. Mais l’idée n’est pas de les évacuer, mais plutôt d’obliger l’organisme à les dissoudre car devenus inutiles. En cela, le citron peut aider, mais il est à manier avec précision. Commencez par rééduquer la vésicule : évitez le grignotage, buvez suffisamment d’eau, éviter les graisses après 17 heures, faites une cure de jus de radis noir, et gardez le citron que pour le matin. En qlq mois, la vésicule biliaire aura retrouvé sa fonction.

      Réponse
  25. DANI BENASS

    j ‘ai des petits calculs dans la la vesicule biliaire, avec une bile epaisse est -ce que la cure du jus de citron à prendre seul à jeun
    le matin est efficace, combien de temps cela prends il pour dissoudre et éliminer les calculs de la vésicule biliaire?
    Si oui merçi de me répondre . si non avez -vous une autre méthode qui est naturelle et pas trop contraignante

    Réponse
    • DANI BENASS

      yatil un danger pour l’évacuation des calculs au niveau du cholédoque ou cela se passe sans
      probléme

      Réponse
  26. Wadj

    Bonjour Mr Barath,
    Je souhaite premièrement vous remercier pour la disponibilité dont vous faîtes preuve envers vos lecteurs, de plus c’est un réel plaisir de vous lire.
    Mon problème est le suivant : je suis sujet à des remontées acides (moins marquées qu’auparavant, maintenant que je surveille un peu plus mon alimentation en mangeant pas mal de légumes et limitant viandes, et après avoir supprimé alcool et cigarette), de plus j’ai des problèmes de peau (acné léger qui ne disparait pas complètement, traité avec de l’HE de tea tree, une dermite séborrhéique de longue date qui touche les cheveux et le visage, des champignons au niveau des ongles des pieds), une circulation sanguine suspecte au niveau des extrémités mains et pieds (très souvent c’est froid), je suis également facilement/rapidement fatigué à mon goût, et je soupçonne également quelque chose au niveau du transit intestinal (selles irrégulières et constipation).
    J’ai également un kyste dans la gencive pour lequel je dois subir une opération chirurgical dans quelques semaines.
    Tout ces maux me font penser que quelque chose ne fonctionne pas correctement et je compte commencer cette petite cure dès demain, pouvez vous simplement me donner votre avis ?
    Est il possible que je souffre d’une carence de vitamines ? qui de fait, seraient plus difficilement assimilables par mon organisme ?

    Merci beaucoup pour votre attention.

    Bonne journée

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Le blog n’est pas un lieu de consultation.

      Oui, votre organisme présente obligatoirement des carences. Ceci est une conséquence. Maintenant, il faudrait voir ce qui l’a poussé la-dedans et désencrasser les capillaires. C’est souvent l’association tabac et sucre.

      Réponse
  27. chloé

    Bonjour,

    J’ai commencé la cure de citron il y a un peu plus d’une semaine et j’ai eu une poussée d’acné vous pensez qu’il peut y avoir un lien?

    Réponse
  28. doudoudak

    Bonjour,
    je voudrais savoir quels sont les effets secondaires losqu’on prend le jus de citron. je demande ceci parce que plus jeune, je n’avais aucun souci apres la prise du jus de citron. aujourd’hui à 40 ans, la prise du jus de citron me donne des maux de tete.
    j’ai bien envie d’essayer votre recette, mais j’ai peur d’avoir mal à la tete

    merci

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Votre vésicule biliaire doit avoir un problème dans ce cas. Commencez doucement la cure de citron, puis augmentez les quantités au fur à mesure de la tolérance.

      Réponse
  29. Vincent

    Bonjour,
    J’aime bien cet article, très clair et agréablement écrit. Merci!
    Par contre j’ai une question: il y a quelques semaines j’ai fait une malheureuse expérience…laxative, après avoir bu le jus de deux citrons (sans sucre) 15′ avant le repas de midi, et peu avant une prise de deux gélules de magnésium (mélange de différentes formes). Est ce qu’il y a effectivement un lien?
    Expérience unique que je ne tiens pas à réitérer. Surtout sur une compétition sportive!!

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      On ne supporte pas tous de la même manières les différentes formes de magnésium. Chacun réagit de manière unique… le plus souvent par des diarrhées, mais aussi par des crampes dorsales ou lombaires.

      Réponse
  30. Vanessa

    Bonjour j’utilise cette breuvage depuis longtemps cependant quelque chose me dérange dans ta recette. En effet mettre de l’eau chaude retire la vitamine C du citron.. Je conseille donc l’eau tiède un détail non négligeable je pense. Bonne journée à tous

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Bonjour,

      Oui, c’est ce que j’explique justement dans l’article ! Au-delà de 52°C, la vitamine C est détériorée. C’est pourquoi je préconise de l’eau chaude, tiède, mais surtout pas bouillante.

      Réponse
  31. Hermine

    Bonsoir, je viens de lire attentivement votre article, Merci pour toutes ces explications! une question : ma fille (3 ans) pour des raisons trop longues à expliquer est nourrie par sonde, le jour et la nuit aussi malheureusement. Pour le moment, nous ne pouvons pas faire autrement mais nous y consacrons beaucoup d’énergie. Elle prend aussi un traitement contre le reflux gastrique et 2 antiépileptiques. Elle a eu énormément d’antibiothérapie, dont plusieurs sous perfusion. Inutile de dire que le foie doit être dans un état déplorable. Elle a aussi beaucoup souffert des reins et j’ai appris la semaine dernière que les mémoires devaient encore être actives par des symptômes apparents. Donc la cure de citron me paraît vraiment intéressante!! Je me pose tout de même la question du matin à jeun puisqu’elle n’est jamais complètement à jeun, et la quantité (je pensais à une cuillère à café par jour). Je pensais aussi ne pas mettre de cannelle, ni de gingembre, et je serai obligée de lui donner par la sonde. Qu’en pensez-vous? Je suis persuadée depuis longtemps qu’il faut nettoyer son foie mais il faut que le remède soit simple et sans danger, ce qui exclue pas mal de choses finalement… Merci!

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Non. Faites plutôt des cataplasmes d’huile de ricin sur une longue période.
      Et donnez 2-3 gouttes d’huile d’Olive de qualité trois fois par jour, 1/4 d’heure avant les repas, pendant une dizaine de jour.

      Réponse
  32. Leo Alpina

    bonjour,
    au moderateur,
    ma question et mes propos etaient ils a ce point negatifs que leur parution n a pas ete poswsible??

    merci pour votre reponse

    Réponse
  33. Leo

    bonjour,
    je suis tombe sur votre site alors que mes recherches etaient sur les lavements au cafe……

    perso, je bois tous les matins un jus d un citron avec un peu d eau froide, rien d autre

    je dejeune 30 a 40mns plus tard

    j etais un gros mangeur de chocolat, un carre par soir pour certains, moi c etait une tablette, de tous les chocolats noirs au lait, blancs fourres ou pas….
    et le matin je me levais comme si j avais bu la veille, une gueule de bois et un haleine d outre tombe

    j ai stope le chocolat, plus rien depuis un an, ai cherche a nettoye un peu tous les tuyaux et ai fait des lavements au cafe. en ajout le citron m a redonne tonicite .
    de tous les temps je mange beaucoup de legumes, ete hiver pareil, ceux en bocaux sont les memes que vous mangez apres blanchiement en ete, asperge artichaud chou….et haricts verts ou beurre frais du jardin, courgettes enfin tout ce ki est vert…

    et tout ca sans me priver de faire une bonne bouffe sans aucune restriction ni meme boire un bon vin blanc, je ne bois jamais de rouge, je cuisine avec,

    je verrai pour arreter le citron dès production de legumes frais, mais je n arreterai pas mes lavements qui vraiment me font enormement de bien

    cdt

    Réponse
  34. Ennio

    Pouvez vous me dire ce que vous en pensez de cette cure ou l’on bouilli le citron avec sa peau et dont le nombre de citrons augmente avec les jours ? Comment agit elle ?
    Merci

    Réponse
  35. Ennio

    Vous dites que les vitamines au delà de 50 degrés sont détruites mais il existe pourtant une cure de citrons efficace et connue qui consiste à faire bouillir 3 min des citrons bio avec leur peau , écraser et filtrer …

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Oui. Mais cela ne change rien, au delà de 50 degrés, un bon nombre de vitamines sont détruites. Donc le principe actif de cette mixture (que je connais) ne repose pas sur les vitamines.

      Réponse
  36. Vivi

    Bonjour et bravo pour vote blog
    Sous levothyrox, je ne comprends pas pourquoi il faut boire le jus de citron avant de prendre le médicament que l’on me conseille de prendre à jeun ? Dans ce cas, de combien de temps espacer la prise du levothyrox ?
    Merci pour vote reponse

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      2 raisons :

      1 – La vitamine B potentialise le médicament.

      2 – Le but du citron est la vidange de la vésicule biliaire, donc à jeun, sinon ça ne sert pas.

      Réponse
  37. Tounès

    bonsoir,

    Je découvre par hasard tous ces commentaires et ça m’intéresse vraiment.
    Je prends depuis des années du citron avec un peu d’eau chaude à jeun tous les matins.
    Je prends du thé vert au moins 2 fois par jour et le matin, tartine au miel et à la cannelle.
    Beaucoup de légumes vapeurs avec gingembre et curcuma, du poisson (très rarement de la viande)
    Plus de sucre blanc, plus de sel blanc, plus de pain blanc et plus de lait
    Spiruline, baie de gojji, noix et graines de lin tous les jours.
    Je m’en porte très bien mais ça ne m’empêche pas de faire des écarts de temps à autre.
    Je vais m’empresser de trouver votre blog.
    Merci

    Réponse
  38. Pauline

    Merci Mr Barrath pour votre conseil que je vais appliquer sans tarder. Je ne manquerai pas de vous tenir informé et de suivre votre blog très intéressant.

    Réponse
  39. Pauline

    Bonjour Mr Barath et merci pour votre devouement. j’adore le citron et j’en consomme regulierement. J’aimerais faire cette cure détox qui me ferait du bien au foie (un peu gras à l’echographie) et je l’espère resoudrait mes problèmes de tendinite (cuisse depuis 2 ans, coude, bras) et articulaires, mais je crains qu’à jeun elle ne “reveille” le calcul biliaire que je garde depuis 25 ans et qu’il commence à migrer avec les consequences fâcheuses qui pourraient en resulter. Qu’en pensez vous ? Merci pour vos conseils (PS : j’ai 68 ans)

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Faites une cure de radis-noir d’abord puis continuer sur Choléodoron de Weleda pendant 2 semaines avant de vous attaquer au citron.

      Réponse
  40. jocelyne

    Bonsoir!
    De l’article rebond/séance osteo… j’arrive au citron. Mon naturo m’a recommandé Huile essentielle de citron, après les repas. Quelle différence avec une cure de citron le matin au réveil?
    Merci pour la qualité de vos articles!

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Je ne connais pas les propriétés de cette huile. Mais ce n’est pas la même chose que la cure de citron.

      Réponse
  41. fot

    Merci beaucoup de votre réponse mais qu’est ce que vous entendez par cataplasme et avec quoi par exemple ???
    J’ai oublié de vous demander combien de jus de citron je dois prendre par jour pour mon cas ( bien spécial ) et si je dois ou peux ajouté quelque chose avec ce jus de citron ????
    Merci encore de votre amabilité et de votre réponse

    Réponse
  42. Fot

    J’ai eu une hépatite C qui n’a été diagnostiquée que 40 ans après l’avoir eu et qui a endommagée mon foie . J’ai eu aussi une néphrectomie du rein droit ( en 1995 ) le rein restant (gauche ) commence lui a fatiguer par l’age !!
    Je bois tous les matins a jeun un jus de citron depuis plus de 2 ans !!
    Est ce que c’est bon pour mon cas ??
    J’ai oublié de vous dire que je n’ais plus d’hépatite C elle a été soignée et guéri depuis maintenant 3 ans !!
    Merci encore pour votre réponse !!
    Cordialement

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Oui, c’est bon dans votre cas, mais ajoutez des cataplasmes sur le foie. Faites-le par intervalle de 3 jours (3 jours de cataplasme et trois jours sans, etc.)

      Réponse
  43. Claire

    Bonjour,

    Je vais essayer cette cure un peu plus tard…..car en MTC, le citron est Yin /froid (même s’il est chaud, intrinsèquement c’est un aliment froid) et donc pas souhaitable en hiver et encore moins quand on est frileuse comme moi….
    Vous parlez du citron qui va aider les articulations encrassées / raides et qui désacidifie le terrain mais le miel est un sucre et il acidifie le terrain et n’aident donc pas les articulations……à mon sens ce n’est pas cohérent…….et si c’est juste pour le goût qu’on le rajoute il est tout de même préférables que les gens sachent que tous les sucres acidifient le terrain…..qui est tout de même un mal depuis des années….pour un grand nombre de personnes.

    Personnellement quand je prends une cure / remède pour me soigner, cela m’est égal le goût qu’a la potion magique ! L’essentiel c’est quelle soit au top !

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Décortiqué, chaque ingrédient est néfaste. Ensemble, cela devient un remède.

      Réponse
      • Claire

        Merci bcp pour votre réponse.

        Tout autre question pour le soin buccale; un médecin me conseille de :
        – rincer la bouche avec 1 dose d’eau et 1 dose d’eau oxygénée à 3%
        – frotter les dents avec du bicarbonate de soude (juste tremper le brosse dans la poudre)
        – rincer idem 1ère étape.
        Cela permet de désacidifié la bouche et c’est aussi un soin anti bactérien.
        Pour info , je me fais soigner pour un burn out (avec les conséquences; estomac acide qui ne se vide pas, qui engendre des virus, nid de bactéries, problème dans l’intestin grêle, etc…et j’ai déjà 4 dents qui sont dévitalisées avec couronne.)
        Ensuite on soignera ma candidose…qui est là depuis des années….

        Comme pour ce soin buccale, j’ai déjà entendu que sur le long terme on peut avoir des dégâts sur l’émail des dents ! Je sais plus trop quoi faire….
        Donc j’ai dit à mon médecin que Julien Kaibek (slow cosmétique) propose :
        Dans un récipient en inox ou en céramique, mélangez à parts égales 1 cuillère à soupe d’argile blanche surfine (kaolinite) avec 1 cuillère à soupe de carbonate de calcium (dispo en pharmacie).
        Ajoutez une grosse pincée de bicarbonate de soude alimentaire. Mélangez
        Je voulais essayer ça en supprimant le bicarbonate de soude, car j’ai des dents qui se carient vites même si je lave mes dents tous les marine et soirs.
        La pharmacienne semblait surprise du mélange que je voulais faire pour mes dents…..en me disant “ça semble fort….donc attention ! ”
        J’en ai parlé à mon médecin il sait pas me dire si c’est OK car il a juste analyser la formule qu’il m’a proposé….et il ne compte pas analyser celles des autres. Il m’a en tout cas dit que l’argile blanche il faut faire attention car il peut y avoir des “micros champignons” (j’ai oublié le terme exact….)

        Qu’en pensez vous ?
        Merci d’avance pour votre réponse éclairée !
        Claire

        Réponse
        • Wladislas BARATH

          Bonjour,

          Il faut traiter l’hyperacidité de l’estomac avant de traiter les dents.

          Et pour ça, d’abord corriger les imperfections mécaniques au niveau de la vésicule biliaire.

          Pour l’argile, le problème n’est pas la composition, mais le fait qu’elle est abrasive.

  44. Pierre

    Bonjour Mr Barath,

    Je vous remercie de nous apporter vos connaissances aussi précieuses et de nous consacrer du temps via votre blog.

    Merci aussi pour le manuel EFT !

    Je jeûne 24 heures chaque semaine ( du dimache 14 heures au lundi 14 heures ) parceque cela me fait du bien, et que mon corps apris cette habitude sans problème.

    Parfois, j’accompagnene ce jeûne de bouillon de poireaux juste l’eau de cuisson! ce qui me conduit à une détente émotionnelle remarquable dans la semaine qui suit.

    Je voudrais essayer votre recette citron/gingembre/ canelle , j’aime les trois …. est il absolument nécessaire d’y ajouter le miel ?

    Je me suis sevré complètement des boisson alcoolisées, voici 15 jours et j’ai supprimé mon somnifère en le remplacant le soir par une cuillère à café de miel bio consommé froid, avant une infusion de camomille, voici 3 jours.

    J’ai retrouvé un sommeil naturel mais pas suffisant.

    J’ai bien pris note en parcourant le blog , de l’effet du sac de jute ( je me demande comment je vais en trouver un neuf ? ) et l’effet du bain dérivatif ( que je vais reprendre en le pratiquant fin de journée ).

    Pour le magnésium, j’utilise uniquement une solution de sel nigari à 5% et 5% d’argile avec laquelle je me frictionne après le bain , escomptant l’absorber par la peau. Le silicium organique devrait m’être aporté par les extraits de racine d’ortie ( prévention prostate )

    Que me conseillez vous pour le sommeil ? et pour un jeune au jus de citron ?

    Je vous réitère toute ma gratitude, et je reviendrai sur le blog pour y lire progressivement tous les échanges, tant ils sont instructifs !

    bonne journée à Toutes et Tous

    @+

    Pierre

    Réponse
  45. nicsi

    merci Wladislas* vos articles sont vraiment interessants, j adore et j apprends un tas de trucs grace a toi ! concernant le citron, c est si paradoxal si acide ! si errosif pour l email dentaire !!! et a la fois si basic une fois a l interieur…en tant qu ancienne hygieniste dentaire je ne peux que vous conseiller TOUS d utiliser une paille pour boire votre tasse le matin ! je vais moi-meme m´en acheter de ce pas, les dents deviennent tres sensibles, tres vite ! merci merci merci*******

    Réponse
  46. Jeanne Danielle

    Très intéressant.peut-on utiliser cette cure à titre préventif?

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      Nous avons besoin souvent de poser des question avant d’agir.
      Faites dans l’autre sens : testez d’abord, puis observez les résultats. Enfin posez des questions ensuite s’il y en a encore.

      Réponse
      • lepetit

        quelle belle personnalité et quel tempérament, êtes vous ! …
        Votre écriture est spontanée , limpide et enrichissante vos dons pour l’écrit nul doute peut être et encore plus don d’orateur passionné et convaincu ! Bravo! …
        je faisais mon jus de citron chaque matin de façon irrégulière par serie de quelques semaines d’affilée …mais votre recette plus précise avec gingembre me plait beaucoup! aussi vais je le reprendre mais en ce moment j’ai des problèmes de vésicule biliaire(douleurs sur point précis sous costal et diarrhées décolorées) depuis quinze jours. L’analyse sanguine est complètement normale . L’échographie est prévue la semaine prochaine alors, j’ai commencé la prise d’un ampoule par jour de radis noir je vais y ajouter l’artichaut . J’attends les résultats de l’echo pour envisager la cure de citron car je ne souhaite pas faire enlever ma vésicule biliaire et si calculs y il a, et selon leur importance, la cure devrait réguler son fonctionnement . J’ai une alimentation , plutôt légumes fruits peu de viande, je ne mange plus de pain ni de lait (rarement maintenant un yahourt) mais je suis en conflit sur les choix et les achats en regard dune alimentation plus saine avec mon mari m^me si il est en train de changer car il a une inflammation de plusieurs articulations sans arthrose, arthrite ou rhumatisme! Il lit en faveur de l’observation acide-basique de son alimentation alors il se fait des boissons avec bicarbonate de soude et de potassium, auxquelles il rajoute du citron frais ! Il a presque 67 ans et l’impotence provoquée par ses récentes douleurs l’ont secoué !
        La vesicule bliaire( siège de la rancoeur pour moi) je veux la comprendre en plus de la prendre en consédiration et apporter à cette lecture émotionnele les soins que je lui dois pour conserver une belle santé, responsabilité qui nous incombe à chacun, d”auto guérison”, dites vous ! !(j’avais fait un commentaire en cours de découverte de votre blog il est noté à quelques mois de ce jour)
        Merci infiniment !!
        Que Joie et paix et santé vous accompagnent toujours pour que nous ayons le plaisir de vous lire encore longtemps et ce blog est une mine d’or !

        Réponse
        • Wladislas BARATH

          Merci, je suis heureux que mon style d’écriture vous plaise.

          Je me permets de vous donner d’autres pistes :
          La vésicule biliaire est impliquée dans les problèmes de choix, mais aussi dans la difficulté à cerner le vrai du faux et dans la lutte contre la colère et l’agressivité provenant de l’extérieur.

        • lepetit

          c’est gentil de me donner d’autres pistes : écrites sous mes yeux c’est aussi une évidence! Mon mari est quelqu’un de solitaire et négatif sur tout, dans le doute permanent et ses croyances sont toujours “qu’il a bien fait de se méfier de …, de vérifier…, de ne pas croire…” et langage généraliste … J’ai compris que je ne pouvais pas le changer mais rester zen me coute un peu ma santé … Je cherche ce qui en moi doit changer pour me pas incorporer la colère et l’agressivité qu’il dégage. alors je me consacre à ma créativité : couture tricot et je prends des cours de rock danser m’apporte beaucoup de joie! Je marche avec un group une fois par semaine.Voilà une partie de ma vie et je me rejouis profondément de la nature des rencontres et de mes lectures, en chemin, donc!!!
          belle journée à vous.

  47. Romain

    Bonjour,

    merci pour ce blog très intéressant!
    J’ai une question à propos de la cure de citron:
    j’ai essayé cette cure pendant l’hiver et j’ai eu la sensation qu’elle a été à l’origine d’une plus grande frilosité sans apporter tant de bien-être. Pensez-vous qu’en contexte hivernale, chez certaines personnes (longilignes, frileuses), ce remède peut avoir un effet inverse à celui escompté? J’ai lu qu’en fonction de son métabolisme, un individu peut soit alcaliniser son corps avec le citron (comme vous le décrivez ici) soit l’acidifier. QU’en pensez-vous?

    Merci

    Romain

    Réponse
  48. Sandrina Langlin

    Bonsoir
    Je découvre votre site et je vous en félicite. J’ai des calculs à la vésicule depuis de nombreuses années sans jamais avoir fait de grosses crises. Juste ce que l’on nomme communément une crise de foie mais surtout après des contrariétés. Je ne mange pas gras, essentiellement vapeur, pas de viande rouge, peu de viande en général, beaucoup de légumes, pour ainsi dire jamais de produits laitiers. J’adore le citron, tout ce qui est acide et amère. J’ai donc (sans raison réelle) commencé à prendre régulièrement du citron chaud avec miel le matin depuis environ 1 mois en lieu et place du café. Il y a une semaine, j’ai eu des spasmes violents (style gastro) en allant aux toilettes. C’est arrivé soudainement et puis s’est arrêté de la même manière. Depuis cette date mes selles sont plus claires et j’ai un peu mal au ventre par période dans la journée. Pensez-vous que c’est le nettoyage qui s’opère ? Est-ce que je dois arrêter le citron pour prendre du radis noir en premier (comme je viens de lire plus haut) ? J’ai également pris du desmodium. Merci de votre réponse

    Réponse
    • Wladislas BARATH

      La décoloration des selles indique que la bile n’est pas suffisamment sécrétée. D’où la solution des calculs pour tenter d’augmenter le volume biliaire. Je vous conseille en effet de procéder à une cure de radis noirs et de respecter 3 ou 4 repas par jour, sans grignotage.

      Réponse
  49. renaud

    quelle et le bon remede pour le mal estomac

    Réponse
  50. Madeleine Chevassus

    Bonjour,

    Merci pour vos écrits et le partage de vos connaissances sur le magnesium.

    J’ai connu par le biais d’une naturopathe un magnésium a libération prolongée et je m’en suis bien trouvée. J’ai fait une cure de 3 mois il y a déjà pas mal de temps; malheureusement je n’ai pas renouvelé.

    Il s’agit de MAG L&P des laboratoires Synphonat.

    http://www.synphonat.fr/e-boutique-synphonat/les-essentiels/mag-lp.html

    je serais intéressée à connaître votre avis et vous en serais reconnaîssante.

    bonne journée – Madeleine

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BONNE LECTURE !

Prenez votre temps. Si le texte est long, sachez qu’il en vaut la peine. Si vous avez des suggestions de sujets que vous aimeriez que j’aborde, envoyez vos idées en commentaire, en bas de page. Sauf votre demande, il ne sera pas publié.

Je rappelle que le blog n’est pas un lieu de consultation. Ne postez pas votre biographie en me demandant conseil. Comprenez que je suis extrêmement sollicité, et que si je me prends la peine de partager mes connaissances, c’est parce que j’y trouve du plaisir. Mais cela me demande du temps. Respectez-le. N’en abusez pas !

Share This
Lire les articles précédents :
Health Kinesiology ou Kinésiologie de la Santé

Fermer