De retour, mieux que jamais !

Mar 2020 | 25 commentaires

Depuis quelque temps, j’ai délaissé le blog. Plusieurs attaques virulentes du serveur ont été le coup de grâce. Aujourd’hui, je reviens, mieux que jamais. Pourquoi j’ai voulu supprimer tous mes sites et qu’est-ce qui m’a donné envie de revenir… Je vous explique tout dans ce nouvel article.

 

Une évolution fulgurante

Au début, l’idée de partager mes connaissances était stimulante : plutôt que de donner des conseils individuellement en consultation, j’avais à cœur d’en faire profiter tout le monde.

C’est comme ça qu’est né Conscience & Santé. C’était génial !

En très peu de temps, 12 000 personnes se sont abonnées à ma mailing liste. Sincèrement, je ne m’y attendais pas.

Toutefois, la tournure qu’ont prise les événements a été étonnante, mais pas forcément dans le bon sens.

 

Les gens ont abusé

D’abord, j’ai découvert le plagiat. C’est vieux comme le monde, mais ça me surprendra toujours!

On retrouve ainsi des copies entières de mes textes éparpillées sur la toile… signées d’auteurs totalement inconnus.

Et puis, à côté de ça, les gens ont commencé à monopoliser l’espace des commentaires, m’exposant leur cas personnel et me demandant conseil. Et la plupart ne lisaient même pas les articles!

Ils ont simplement pris le blog pour un lieu de consultation gratuite. Bien évidemment, lorsqu’ils ont trouvé mon mail, j’ai été inondé de messages.

Or, il est essentiel de comprendre que rien ne vaut une consultation en face à face ! Il y a un interrogatoire – qui est tout un art – une auscultation (capital !) et des examens à analyser. Comment imaginer traiter quelqu’un sans le connaître ?

Et pendant que le blog prenait de l’ampleur, j’ai vécu personnellement un coup dur.

 

Ma vie privée qui part en couille

J’ai toujours privilégié ma vie familiale à mon travail. C’est pourquoi je me lève tôt et essaye de tout boucler le matin avant le réveil dans la maisonnée.

Et pourtant, même si j’étais présent physiquement, dans ma tête, j’étais souvent ailleurs. Pas forcément dans le blog ! Mais dans mes recherches personnelles.

Mon épouse ne trouvant plus son compte, le couple a décliné… jusqu’au divorce.

C’était une période très très difficile (j’avais l’impression de perdre mes enfants). Mais je la remercie, car elle m’a donné le coup de pied nécessaire pour revenir dans le réel et me positionner dans ma vie.

J’ai appris à devenir autonome. J’ai encore beaucoup à apprendre, mais je me débrouille plutôt bien. Et je ne laisserai plus personne faire mes tâches personnelles à ma place !

Tout ça a pris un temps fou, au détriment évidemment du blog.

Et pourtant, dans cette période sombre, j’ai eu les plus belles expériences de ma vie. Je m’en étonne tous les jours.

 

Une découverte qui a tout changé

Alors que tout partait en vrille, je me suis posé et me suis interrogé.

Je constatai en consultation que même si mes résultats étaient plus qu’excellents, ils variaient selon les individus. Clairement, la différence provenait de la manière dont chacun abordait la maladie, y compris moi. En d’autres termes, notre vision personnelle du monde influence le résultat, quel que soit le domaine.

Je me suis donc mis en quête de trouver un moyen de désamorcer ces croyances qui, souvent, sont limitantes.

Par un jeu de questionnement très simple, je suis arrivé à la conclusion que tout notre monde mental (dont les croyances font partie) naissait de nos perceptions à travers nos sens.

En comprenant cela, je mis au point une technique pour modifier nos mémoires uniquement en utilisant un levier sensoriel.

Grâce à elle, je fis disparaître toutes les mémoires difficiles de mon enfance. Certaines partaient en quelques secondes. D’autres demandaient un peu plus de temps, ce qui mit à jour des subtilités essentielles qui me permirent d’aller encore plus loin.

Mais le grand tournant fut lorsque j’eus l’intuition de me débarrasser également des mémoires positives.

J’ai hésité. Mais la curiosité a pris le dessus. J’ai donc commencé à les dissoudre.

Après quelques jours, le mental s’est fortement ralenti et la clarté d’esprit était très nette. J’ai commencé à « voir » l’espace entre les pensées. Puis, en tournant le regard vers le haut, je fus d’un coup projeté hors du mental.

Se dévoilait à moi, un monde beaucoup plus subtil, support informationnel de notre monde physique.

Je l’étudie depuis des années maintenant, sans en parler, et parallèlement, je vécus quelques expériences assez incroyables.

 

Des états particuliers

J’ai d’abord découvert, alors que j’élaborais une méthode pour contrecarrer les pensées négatives, la Paix. Oui, ça paraît con à dire, mais il ne s’agit pas de la paix des ménages. Non, il s’agit d’un état qui transcende de très loin les émotions humaines. Une Paix profonde, entière, sans limites, qui transforme. Il y a un avant et un après.

Cette technique n’est pas sortie de nulle part. J’y travaillais sans le savoir depuis des années. Mais au pied du mur, j’ai dû me sortir les doigts du c.. ! Et ça a fonctionné. C’est là qu’on remarque l’incroyable créativité dont on est capable quand on est dans la merde ou dans le désespoir. C’est dingue ! Pour peu qu’on veuille en sortir…

Peu de temps après, j’ai connu pour la seconde fois (j’en avais déjà parlé dans mon article sur le karma) l’état de Connaissance Pure. Comme d’habitude, je ne m’y attendais pas. Nous étions, mes enfants et moi à Legoland en Allemagne quand je me suis réveillé en pleine nuit dans cet état, un état dans lequel on a accès à toutes les informations.

C’est génial ! Sauf que si vous n’avez pas de questions sur le moment, eh bien ça n’appelle aucune réponse. Et comme vous êtes tellement bien dans cet état, vous en oubliez les difficultés et laissez simplement les choses venir.

Ensuite, jamais deux sans trois, j’ai expérimenté la… Félicité. Si ! Si ! Je ne savais même pas que ça existait ! Et cela, assis, juste en me posant une question : jusqu’à quel point suis-je capable de m’abandonner à l’Absolu ?

Grandiose. C’était grandiose !

Évidemment, ces états sont temporaires. Ils ne restent pas indéfiniment. Ils disparaissent avec le mental.

Mais tout ceci n’aurait pu arriver si je n’avais pas commencé à me libérer du pouvoir aliénant de nos mémoires. Et je suis persuadé non seulement que chacun peut expérimenter ces hauts états de conscience, mais surtout que ces états sont profondément libérateurs, voire guérisseur.

Vous pouvez imaginer combien tout cela est captivant.

J’étais complètement absorbé dans ces recherches, délaissant le blog, quand, un jour, des inconnus ont saccagé mes serveurs.

 

Le piratage sauvage de mes sites

Je me lève un matin et découvre des mails m’avertissant d’une attaque de grosse envergure sur mes serveurs.

Mes sites ne sont plus accessibles. Mes mails ont des comportements étranges. Je me connecte à mon serveur. C’est un carnage. Il ne reste rien.

Je suis choqué… et déçu.

Pourquoi moi ?

Peu à peu, je fais le bilan de toute cette aventure. En vaut-elle vraiment la peine ?

Je n’ai eu que des difficultés et hormis le goût et le travail de l’écriture, cela ne m’a rien apporté.

Je n’avais qu’une envie : tout balancer, tourner la page et me concentrer sur mon travail et rien que sur mon travail.

Et pendant que je broyais du noir, j’ai commencé à avoir quelques messages d’encouragement. Puis des centaines. Des gens m’ont même appelé pour me soutenir. J’ai eu des confidences extrêmement sincères de patients par rapport à mes textes.

 

« Vos articles ont changé ma vie »,

 

« Vous semez des idées qui transforment les gens. Cela n’a pas de prix ! »

Oui… et ensuite ? À quoi bon ?

J’ai mis du temps pour panser mes blessures. Et tout compte fait, j’aime partager mes investigations, mais j’ai des doutes. Je me pose des questions.

 

A-t-on encore le droit de penser librement ?

Voyez-vous, la médecine conventionnelle fait des merveilles… quand le problème est de son ressort. Mais quand le problème sort de son cadre, ce n’est pas la même histoire…

Malheureusement, ses échecs donnent l’illusion d’une nature défaillante. La maladie s’est banalisée, à tel point même que le mot « guérison » est devenu tabou dans le milieu de la santé. Or c’est justement ça qui me passionne : la guérison !

J’aime ces histoires, ces gens qui se rétablissent de manière inattendue, alors que la médecine les avait condamnés.

Depuis des années, je cherche à comprendre ces cas particuliers, ces exceptions. Et j’en ai vu ! Et parfois, de vrais miracles !

Si certains l’ont fait, c’est donc possible. D’autres peuvent le faire, ou l’expérimenter soi-même, le vivre.

C’est reproductible. Mais comment ? Cette question me hante depuis des années. C’est devenu une obsession, car j’ai besoin de comprendre.

Dans mes recherches, j’ai trouvé de nombreux liens étonnants. Le corps apparaît bien plus sensible qu’on ne le pense ! Mais la médecine discrédite tout ça.

Sincèrement, je trouve notre médecine actuelle, dans de nombreux cas, trop grossière, trop invasive et même… parfois contre-productive.

Que nous enseigne l’histoire à ce sujet ?

Elle montre que chaque fois que nous avons violenté le corps, nous faisions fausse route.

Prenez le scorbut par exemple. Il nous a fallu 200 ans pour se rendre compte que la cause était juste… une carence en vitamine C ! Et on a tué des gens pour ça, croyant qu’ils étaient possédés ou qu’ils avaient contracté une maladie telle la lèpre !

Où en sommes-nous aujourd’hui ? Je m’interroge…

Je pense que la guérison se trouve justement dans la partie la plus sensible de l’Être Humain. Mais comment aborder ce sujet sans être pris pour un cinglé ?

 

Les dégats du New-Age

En explorant de manière rigoureuse et attentive le corps humain, s’est dévoilé un monde invisible énorme, une sorte de seconde dimension, beaucoup plus subtile. Et c’est là que ça pose problème. Comment en parler, en tant que professionnel, sans être pris pour un hurluberlu ?

L’idée d’une dimension invisible à nos cinq sens influençant la matière n’est pas nouvelle. Beaucoup de scientifiques arrivent à cette découverte et chacun la nomme à sa manière : éther pour les anciens, champ informationnel d’Émile Pinel (1906-1985), noosphère de Vladimir Vernadski (1936), champ quantique (dans les années 1930), champ morphique de Rupert Sheldrak (1981), champs super-lumineux de Dutheil (1992), et de manière plus contemporaine : matrice, voire champ unifié de Nassim Haramein aujourd’hui.

Le sujet est intéressant et prometteur. Malheureusement, nous sommes encore dans le sillon du New Âge. Ce courant a mélangé débâcle sexuelle, développement personnel et spiritualité sous couvert de la liberté des mœurs. Ses adeptes se sont accaparés des mots scientifiques qu’ils ont détournés de leurs significations premières pour crédibiliser leurs conduites ; décrédibilisant du coup tout un pan de recherches sérieuses.

Malheureusement leur influence se ressent encore aujourd’hui. N’importe qui se prétend « énergéticien », « passeurs d’âme » et j’en passe. Le mot « quantique » est mis à toutes les sauces en thérapie et dans le développement personnel. Sincèrement, il me fait vomir…. parce que ce n’est pas ça la physique quantique !?l Je ne dis pas que ces gens n’aident pas. Certains sont des thérapeutes incroyables, mais involontairement, tous ces gens qui se découvrent du jour au lendemain un don pour aider l’autre desservent le champ de l’exploration humaine.

Voyez-vous, je ne veux pas être pris pour un de ces doux illuminés. Alors, comment faire ?

 

Me poser les bonnes questions

Je dois me centrer, revenir sur moi et me poser des questions :

De quoi ai-je vraiment envie ?

Qu’est-ce qui me motive ?

Qu’est-ce qui me porte ?

Qu’est-ce qui me pousse à me lever si tôt tous les matins ?

Jour après jour, au fil de mes recherches, je constate combien le corps humain est parfait, mais combien nous le méconnaissons. Il recèle de ressources incroyables que l’on ne sait plus comment activer.

Je pense que nous sommes encore dans une période d’obscurantisme et d’ignorance et que la plus belle merveille du monde se trouve être… nous-même.

Inutile d’aller voyager aux quatre coins de la terre. Il y a en nous un monde merveilleux à explorer. Si vous faites la paix dans votre royaume intérieur, le corps deviendra une terre fertile.

Je veux aider les gens à trouver cette paix, car je n’ai aucun doute que plus il y aura de gens heureux, mieux ira le monde.

Je veux rendre de l’espoir aux gens, en leur indiquant comment sortir de l’impasse. La maladie n’est pas une fatalité. Il y a des solutions.

Je n’ai pas toutes les réponses. Mais mes connaissances thérapeutiques aujourd’hui peuvent aider beaucoup de personnes, et éviter pas mal de problèmes.

 

Alors, que vais-je faire maintenant ?

Je vais retourner sur la scène. Accepter qui je suis et ce que je suis, avec mes qualités et mes défauts.

Je vais me poser et écrire.

Je veux aider les gens qui le veulent, en partageant mes points de vue, issues de mon expérience aussi bien professionnelle que personnelle.

La ligne éditoriale du blog doit changer, car le site montrait un aspect en rapport avec mes recherches professionnelles, sauf que mon champ d’investigation dépasse le cadre purement ostéopathique. Je décide donc d’y inclure mon travail personnel, plus intime. Les deux se confondant.

Je vais aussi inclure dans mes textes, des dessins ou des schémas griffonnés au détour de ma tablette. J’ai dans ma bibliothèque certains livres inspirant comme Art before Breakfast, ou bien Bla-bla-bla qui m’on motivé à l’époque, à gribouiller mes feuilles de notes. Et de toute façon, cela fait depuis longtemps que j’illustre mes explications sur un tableau blanc au cabinet. Ce ne sera donc qu’un prolongement naturel.

Je vais sans doute commencer la vidéo aussi. Support que j’utilise secrètement depuis des années, un peu comme des post-its. Mais je n’ai jamais eu la prétention de les partager. Mais pourquoi pas ?

Surtout, je dois classer les articles en thème précis : le sucre, l’hygiène mentale, la performance physique, etc. Je ne sais pas encore précisément, mais ça se fera. Et aussi une partie pour les professionnels.

Parallèlement, je monte enfin des formations (depuis le temps qu’on me les demande !). Certaines en présentiel, d’autres au format numérique.

Je remettrai à nouveau un formulaire d’abonnement pour ceux qui veulent me suivre et qui désirent participer à mes cours. Si vous avez envie de profiter de mes connaissances, de mes outils, inscrivez-vous.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes: 59

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à donner une note.

25 Commentaires

  1. Pierre

    Bonjour Wladislas,
    j’ai besoin d’un conseil. Alors, c’est….
    Je déconne. Un Grand Merci pour ces super articles. Je les ai découverts il y a maintenant de nombreuses années et je les avais trouvé très intéressant.
    Je trouve ça super intéressant si le blog s’ouvre à d’autres domaines moins connus, moins acceptés aussi. Ça satisfera beaucoup de gens (moi inclus) et ca ouvrira aussi des critiques; forcément, dès lors qu’on a des gens qui nous suivent, ca attise toujours un petit pourcentage de gens critiques, voire malpolis. Il faut je pense l’accepter et se dire que la très grande majorité est très satisfaite (comme tu t’en es aperçu avec les centaines de messages d’encouragement).

    Donc, encore un Grand Bravo et continue là où tu as envie d’avancer !

    Réponse
  2. madameOurs

    Bonjour Wladislas,

    J’étais venue ici il y a longtemps un peu par hasard, en cherchant des infos sur la cure de magnésium. Et j’ai été happée par l’ensemble du site. Je ne vous suis pas sur tout mais j’ai grandement apprécié la qualité, le sérieux et la clarté de vos articles.

    J’ai été étonnée de lire vos réponses réfléchies à toutes ces sollicitations personnelles en commentaires, et je me souviens avoir pensé que vous étiez soit un surhomme, soit en train de sacrifier beaucoup pour donner trop…

    Vous abordez la santé de la manière globale qui devrait être celle de tous les professionnels tellement elle semble évidente, efficiente, accueillante, énergisante.

    Franchement décevant après ces lectures de consulter un thérapeute ordinaire…

    Je suis revenue un peu par hasard après un gros effort de mémoire, toujours au sujet du magnésium, c’était qui déjà ce super type qui avait écrit un article qui pour une fois avait du sens ?

    C’était vous. Je lis que vous avez traversé et surmonté des épreuves. Je tenais à vous témoigner du bonheur que j’ai eu de vous trouver sur ma route virtuelle, j’aime comprendre et vous expliquez à merveille.

    Que votre chemin vous soit agréable !

    Réponse
  3. Catherine

    Bonjour, je vous avais envoyé un message car j’ai découvert votre blog alors qu’il était en sommeil mais pas encore attaqué. je reviens ici par “hasard” suite à une discussion avec une amie sur Edgar Cayce. Qui dit Edgar Cayce, dit huile de ricin, dit votre blog. Et chouette, de nouveaux articles et vous êtes de retour !.
    J’ai deux suggestions de personnes à vous faire : une que vous devez bien connaître mais qui pourrait faire l’objet d’un article ? c’est Georgia Knapp et l’autre pour découvrir une extraterrestre qui déconstruit les croyances et emmène chacun vers l’état de présence, cet état de paix que vous avez perçu, il s’agit de Nassrine Reza.
    Bon retour, et MERCI !

    Réponse
  4. Adélaïde

    Intérressant votre parcours …spirituellement un voile a été soulevé, il ne reste plus qu’à le lever totalement….
    Toutes vos déconvenues ont été le moteur de ce soulèvement….Enfin cela devient évident à un certain stade sur le chemin de la découverte de sa vraie nature et donc de la vraie nature humaine.

    Réponse
    • Wladislas

      Bonjour, merci pour votre partage. Vous m’avez fait part d’un ebook sur Sri Aurobindo (je ne mets pas le lien ici) et je tenais à vous en remercier. J’ai les ouvrages de cet auteur il y a près de 30 ans. Je ne connaissais pas celui-ci.

      Réponse
  5. caroline rivoallan

    Bonjour,

    J’ai pris connaissance de votre premier blog il y a quelques années à un moment où j’en avais particulièrement besoin, il a été comme une petite flamme dans ma nuit nuire, et je vous en suis très reconnaissante.
    Il y a tellement de choses qui ont résonné en moi à la lecture de vos article ! Surtout je salue votre courage et votre persévérance, dire la vérité, ou même juste qu’on est un chercheur de vérité est mal vu de nos jours, nous traversons une époque vraiment étrange. Moi aussi je me bats à mon échelle pour soigner mes animaux et moi-même de façon naturelle.
    “Et au fond de la boîte de Pandore, il restait l’Espoir.”

    J’espère que vos livres seront publiés un jour, j’aime beaucoup votre façon d’écrire, cette simplicité du coeur que peu de gens ont.

    Et merci, merci, merci de revenir et de vous battre pour dire vos découvertes.

    Bien cordialement,

    Réponse
  6. Virag

    Je suis tellement heureuse de vous savoir de retour ! Vos articles étaient tellement intéressants, mais, plus que tout, me donnaient envie… Envie d’expérimenter, envie de vivre pleinement…Je suis vraiment contente.

    Réponse
  7. Shirin

    Bonjour Wladislas, Il y a longtemps que je lis vos articles et m’intéresse à votre point de vue.
    Ce qui me touche à chaque fois, c’est votre intégrité. Merci !

    Réponse
      • Seb

        Je suis heureux de votre retour parmi nous!
        Je me souviens encore de cet article sur l’éffet rebond, alors que je galérais et paniquais après chaque réponse.
        J’ai fait un énorme chemin sur la voie de la guérison(dont une partie grace à vous), et vous retrouver par hasard 2 ans plus tard en enquêtant sur les cellules et l’approche de Dr bruce H. Lipton, ça fait vraiment plaisir.
        Pour moi, vous êtes un hybride entre Coué et le Dr John Sarno!
        Vous êtes une bonne personne et ça fait du bien.

        Réponse
  8. patrick guillotin

    Merci Wladislas , je vous suis depuis un bon bout de temps et j’adore vous lire , vos écrits sont captivants ,clairs agrémentés de toutes les précisions nécessaires pour la mise en oeuvre .
    J essaie dans ma pratique (ventouses et réflexologie) d ‘encourager les gens à se prendre en charge ,à chercher ,à essayer de comprendre pourquoi ils vont et/ou ont mal et dans ce cadre vos publications me sont très précieuses.
    belle journée à vous .
    Patrick

    Réponse
  9. Angela

    J’attendais votre retour, une très belle nouvelle!
    Beaucoup de gratitude pour votre aide et votre contribution a des énormes changements positifs dans ma vie.
    Merci pour tout.
    Angela

    Réponse
  10. Catherine

    J’ai découvert votre blog il y a quelques années en faisant une recherche sur l’huile de ricin après une chute. J’en ai beaucoup apprécié le ton, et l’intelligence lucide des propos, la rigueur exigeante, et la liberté de pensée.
    J’y suis revenue régulièrement… et plus du tout quand j’ai cru qu’il n’était plus mis à jour.
    Ce matin, je fais une autre recherche sur l’huile de ricin. Et je me souviens du nom de ce blog. Je le découvre, transformé, d’une grande clarté dans sa présentation. J’apprécie ce bilan d’expérience, là encore, lucide, plein d’intelligence et d’honnêteté. Et cet élan de contribuer et partager.
    Bonne continuation.
    Cela me donne envie d’y revenir.
    Bon nouveau départ.

    Réponse
    • Wladislas

      Bonjour et merci pour votre message. Il me touche, et me motive. Merci beaucoup.

      Réponse
  11. Maya

    Ravie de vous relire! Votre transcendance m’encourage.
    Longue vie à vous (et à Michel Dogna), et merci pour votre insatiable curiosité du vivant, votre idéal de guérison et de vérité et pour vos partages fraternels.

    Réponse
  12. Muller Françoise

    Bonjour Wladislas
    Je suis tres heureuse de vous savoir grandi par votre passage douloureux.
    Merci pour votre retour parmi nous avec cette force nouvelle.
    Je suis heureuse de vous avoir rencontré il y a quelques années.
    Vous avez changé ma vie.
    Votre participation au monde est extraordinaire.
    Bon retour
    Gratitude

    Réponse
  13. Emilie

    Bonjour et merci pour ce retour,
    Quel plaisir de vous retrouver en ligne, avec un titre plein d’enthousiasme 🙂
    Je savais que les sites étaient tombés, mais vu le contexte actuel, je m’étais dit que vous aviez peut-être d’excellents conseils à transmettre pour renforcer notre immunité.
    Je m’essaie à la respiration intermittente depuis la dernière consultation (il y a quelques mois déjà), j’ai repris plus sérieusement… le confinement a cet avantage de nous laisser le luxe d’avoir du temps. Mais j’ai du mal à dépasser quelques cycles.
    Merci pour vos recherches et vos expérimentations, je crois que le monde en a bien besoin… même s’il n’en est pas forcément très conscient.
    C’est rassurant de savoir que vous êtes là !
    Emilie (fille de Pascale, petite-fille d’Hélène, mère de Léo-Paul… tous vos patients 😉 )

    Réponse
  14. pascale

    Contente de pouvoir vous lire à nouveau. Merci de partager. A bientôt pour une prochaine séance. P.O.

    Réponse
  15. Marc-André

    Merveilleux texte. Cette franchise qu’on vous connaît et qui gravit des échelons qui ne pourrons que nous faire du bien. Oui, il faut continuer. Le monde en a besoin.

    Vous parlez de l’obscurantisme que nous transversons. Je fais la même constatation depuis des années. Avant, c’était la religion, surtout catholique en ce qui me concerne.

    Aujourd’hui, les religions se sont multipliées et essaient de prendre le contrôle de notre corps et de notre esprit. Elles sont partout dans toutes les sphères de notre vie. En médecine (maladie), en psychologie, en informatique, en philosophie (entre autre en new age comme vous le dites), en éducation (obligation de l’école à 4 ans au Québec) etc. Mais, la pire religion, actuellement, je pense que c’est la Scientifique. Non pas celle underground, qui fouille pour vraiment comprendre mais celle qui s’est installée comme La Seule À Tout Savoir moyennant paiement! Je n’en dis pas plus.

    Je souhaite de tout coeur que vos projets se concrétisent autant pour votre bien que celui des gens qui cherchent des réponses et qui, j’en suis certain, les trouveront souvent ici.

    Réponse
  16. David

    Merci pour le retour au devant de la scène (et pour ce que tu as partagé dans le passé), tes articles ont toujours été clairs et compréhensibles, même si certains parlent plus que d’autres en fonction du ressenti de chacun.
    Que ce nouveau départ t’apporte les réponses que tu cherches
    David

    Réponse
    • Olivier

      Bel article, écrit avec le cœur. La préface d un futur livre ?-)
      bravo pour ton engagement. Tu m’as dis un jour de suivre d avantage mes sensations, c est chose faite. Et tu en fait de même contre vent et marres. Bravo pour ta persévérance, qui vont permettre de percer les mystères et de voir les secrets de la guérison.
      A bientôt

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce blog a pour mission de vous aider à reconquérir votre santé. Cela demande un engagement et un effort de votre part. Mais ce n’est pas l’effort qui compte le plus… c’est savoir où agir. Vous serez amenés à chercher au-delà des sentiers battus. Vous découvrirez que la Conscience est au coeur de tout, que Conscience et Santé sont liées.

Ostéopathe D.O. depuis 20 ans, je mets le fruit de mes recherches et de mes expériences au service des gens avec pour seul objectif de leur ouvrir la voie de cette guérison à laquelle chacun a droit.

Read previous post:
Magnésium, le bide, ou ce qu'on ne vous dit pas pour que ça fonctionne
Magnésium : le bide, ou ce qu’on ne vous dit pas pour que ça marche !

Close