13
Avr

Une technique révolutionnaire pour arrêter de fumer !

Amis fumeurs, je pense à vous ! Plusieurs personnes m’ont raconté une histoire complètement incroyable :

Tous fumaient depuis des années. Puis ils ont entendu parlé – par un ami – de quelqu’un qui permettrait d’arrêter de fumer en seule séance. Ils y sont allés et sont revenus sevrés de la cigarette.

Légende urbaine ou réalité ? Eh bien c’est réel. La technique s’appelle Neurasan®. Elle est une découverte d’un naturopathe-Heilpraticker spécialisé dans les addictions. La clinique se situe à coté de Saarbrücken en Allemagne.

 

Si vous y allez un matin, vous découvrirez là-bas, cinquante personnes qui fument leur dernière cigarette sur le perron de la clinique. Ils entrent tous dans une pièce où Mr Markus Gross, Heilpraticker, fait un spitch pour expliquer le déroulement de la séance et que sa technique est protégée. Puis un à un, ils entrent dans le cabinet où Mr Gross fait quelques injections d’un produit breveté dans les oreilles. La séance dure 5 minutes. Les gens ressortent se tenant des compresses sur les oreilles jusqu’à arrêt du saignement (quelques minutes).

Fin.

Ils ressortent sevrés.

Le taux de réussite est de 90% à la première séance.

 

Vous trouverez une vidéo en allemand en cliquant sur ce lien : vidéo d’une méthode révolutionnaire pour arrêter de fumer. On y voit tout. C’est bluffant, voire déconcertant.

 

Si vous aussi vous avez vécu cette expérience, racontez-là et partagez-là avec nous 🙂

 

Profitez-en !

Inscrivez vous à ma newsletter. Vous serez ainsi informés de tous mes nouveaux articles dès leur parution et recevrez également le manuel complet d'E.F.T., une technique révolutionnaire pour se libérer des émotions toxiques.



Partagez et faites profiter

A propos de l'auteur: Wladislas BARATH

57 Commentaires + Ajouter un commentaire

  • bonjour,
    j’étais faire cette thérapie, intéressant..
    j’ai recommencé à fumer après avoir tenu 5 semaines, DOMMAGE pour moi .

    • Bonjour 🙂
      Merci de partager votre expérience.
      Pendant ces 5 semaines, vous n’aviez plus le désir de fumer ou bien vous luttiez encore contre l’envie ?
      Et qu’est-ce qui vous a fait replonger?

      • Moî j y suis allée le 12 mai depuis nodules très douloureux à l oreille opérez 3 fois ret douleur toujours je n en peux plus

        • Oh zut ! Utilisez du chlorure de magnésium. C’est spectaculaire. Bon rétablissement.

  • Avec la méthode Chiapi (acupuncture) et un point d’auriculothérapie, j’ai 80% de réussite sur le sevrage tabagique en une séance.
    Ce n’est pas très cher et je suis sur Paris.

    • Le point Chapi est un point sur le nez. Il correspond en effet aux addictions. Je le retrouve souvent lorsque les gens sont empêtrés dans des émotions toxiques qu’ils rabâchent à longueur de journée. En fait, il sont devenus accros à ces souvenirs toxiques dont ils s’alimentent pour générer une sorte de coup de fouet émotionnel. Un peu comme le café, ou le tabac. C’est comme les étudiants qui utilisent la compétition avec un autre élève pour se motiver à travailler plus et mieux que lui. On pourrait parler de « stress » positif, même si ce mot n’est pas le plus approprié.

      Je suis heureux que certains comme vous aident les gens à sortir de leur addiction au tabac. Le seul bémol à toutes ces techniques, c’est qu’elles ne tiennent pas compte des causes profondes de l’addiction (je parle en général et pas de vous en particulier). Des études ont ainsi montré que certaines personnes arrêtaient spontanément de fumer après l’extraction d’une dent dévitalisée. C’est pourquoi, il semblerait que le tabac ait un rôle indispensable dans certain processus obscures et que si une personne en ressent le besoin, ce n’est peut être pas pour rien. Elles répondent ainsi à un besoin instinctif corporel.

      Ensuite, il paraîtrait que ce n’est pas le tabac en lui-même qui est nocif, mais tous les autres produits qui sont ajoutés, dont du sucre ! Et c’est lui qui rend particulièrement accros. Son association avec le tabac en fait un cocktail dangereux.

      Merci pour votre contribution. Et n’hésitez pas à faire part de vos recherches. 😉

      PS : Il est super sympa votre site 😉

    • Vous êtes ou sur paris?
      Je suis intéressée

  • Lundi j’ai suivi la thérapie de Markus Gros : la méthode « Neurasan »
    une injection de quelques minutes à peine !
    Fumeuse depuis plus de trente ans, après 5 échecs (patch, acupuncture, chewing gum nicitin, cigarettes aux plantes..) je me suis dis c’est là ou jamais !

  • Bonjour,
    Moi j’ai arrêté de fumer en lisant un livre de Allen Carr « la methode simple pour en finir avec la cigarette ». J’ai fini le livre, fumé ma dernière cigarette ( que je n’ai même pas apprécié ) et depuis plus aucune envie! Celà fait 3 mois et je fumais depuis au moins 5 ans

    • Génial ! et bravo 🙂
      J’ai lu le livre, bien que je ne sois pas fumeur.
      J’ai en effet entendu pas mal de personnes qui ont arrêté grâce à ce petit bouquin.
      Merci pour le partage 😉

      • Je fais partie de ceux qui ont arrêté de fumer grâce à Allen Carr (paix sur lui). Plus de cigarette depuis le 23 décembre 2002. La façon dont Allen Carr déconstruit les raisons pour lesquelles on fume a, chez moi, porté ses fruits sur pas mal d’autres addictions, comme le sucre, la malbouffe, etc. Comme il l’explique très bien, le « gros monstre » à vaincre est le lavage de cerveau, autant celui de la publicité que celui qu’on se fait sur soi-même (souvenirs, bons moments, associations au café, à la détente, à une personne, etc.). L’accoutumance physique et psychique à la nicotine n’est qu’un « petit monstre », facile à déjouer, mais le lavage de cerveau le présente comme un « gros monstre ». Autant dire qu’on choisit de fumer pour des raisons culturelles, au sens large du terme (je ne dis pas qu’il n’existe pas de raisons sous-jacentes à l’addiction, mais le choix de la cigarette, qui n’est pas un objet présent à l’état naturel, est conditionné). On mange aussi de façon culturelle. Cela fonctionne donc pour beaucoup d’actes non raisonnés.
        Ainsi je ne fume plus, non pas parce que je me prive d’un plaisir, mais parce que je ne prends pas quelque chose qui me fait du mal, de la même façon que je retire spontanément ma main du feu ; il n’y a pas d’autre effort à faire, comme si mon instinct d’autoconservation avait repris ses droits.
        Et merci encore à vous, Wladislas, pour vos partages.

        • Merci pour ce témoignage.

          En effet, je constate la même chose dans tout sevrage : le problème n’est pas le produit, mais les liens mentaux dans la tête.

          J’ai lu cet ouvrage alors que je suis non-fumeur et j’avoue que je n’ai pas saisi en quoi il pouvait donner la motivation suffisante pour arrêter. Et pourtant, aux fumeurs, il parle. C’est génial 🙂

    • Est-ce que vous avez résisté, vous ne fumez toujours pas? Merci et bravo. Jeannine

  • Bonjour,

    J’ai rendez vous Mardi pour tenter la technique Neurasan. Je suis une grosse fumeuse depuis une quinzaine d’année. Je vous tiens au courant !! J’aime le principe de produits naturels puisque je refuse de plus en plus toutes médications chimique mais je suis fumeuse !! Bonjour l’incohérence ! rire ! Monsieur le naturopathe allemand va peut etre me remettre en phase !

  • De plus nous sommes 6 personnes à y aller ! Nous aurons donc un retour intéressant à partager ! A très vite !

  • Bonjour,

    Comme promis voici les résultats obtenus par méthode Neurasan sur 5 personnes. Ils sont très variables finalement d’une personne à l’autre..(1 n’ayant même pas attendu que le produit agisse et a refumer dès notre retour, bref, elle aurait du rester chez elle. Je ne considère pas cela comme un échec de la méthode mais la personne n’était vraiment pas prête).

    Le RDV se passe bien comme décrit ci dessus. Le produit est injecté en 6 points sur le pourtour de chaque oreilles soit 12 points. Je lui ai demandé si rapport avec acupuncture ? Pas du tout, il choisit les oreilles car c’est une partie du corps ou la circulation est la meilleure et de fait le produit agit très rapidement.

    Par contre impossible de savoir ce qu’il met dans sa composition exclusivement homéopathique mais après quelque recherche je SUPPOSE que c’est du tabacum, c’est à dire la substance homéopathique de tabac. Puisque l’homéopathie fonctionne comme les vaccins (explication très brève pour cerner le principes ! C’est bien entendu un peu plus complexe et bien meilleur que les vaccins !! ) et surement en synergie avec d’autres plantes qui agit sur le stress et la nervosité, le sommeil etc !! Car les 5 nous nous trouvons vraiment « cool » et dormons très bien voire mieux qu’avant. Vraiment aucuns signes de nervosité par rapport à ce qui est observé dans les autres traitements anti tabac.

    Concernant les résultats, 1 a refumé sur les 5. En détails…

    -2 personnes (dont mo)i trouve la méthode très efficace et l’arrêt du tabac nous semble peu difficile (pas de pensées lancinantes sur la clope, etc…on pense « tiens je fumerai bien » et çà passe comme c’est venue. Nous n’avons pas l’impression de mener un combat.
    -1 personne a eu quelques fortes envies le premier jour, enfin le lendemain de l’injection surtout le soir (moment de sa cig préférée !!) puis de plus en plus faciles les jours qui ont suivis…
    -Ma mère tient le coup mais est obligée de combattre ses pensées et ses envies plusieurs fois dans la journée…
    -la dernière personne pareil que ma mère mais a rechuté.

    Peut être une deuxième injection aurait été ou serait judicieux pour la personne qui a rechuté et ma mère, c’est ce qu’il préconise en cas de difficulté. Mais il est vrai que se retaper 2h de route…pffff….peut être essayer de trouver quelqu’un dans son coin qui fait des injections de tabacum car je suis persuadée que c’est la même chose ! (vous trouverez sur internet des gens qui disent que c’est dangereux, ce qui me semble faux puisque c’est une question de dosage, personne ne s’amuserait à injecter des produits si cela était mortelle, un peu de bon sens !! Les naturopathes et autres soignants alternatifs font tout de même des formations assez conséquentes, et même si certains peuvent être des charlatans, il faut être sacrement fou pour injecter des produits sans savoir..situations qui arrivent quand même pas très souvent !et certains médecin vous le propose… )

    Ma conclusion : NE PAS CROIRE QUE CETTE SOLUTION EST UN MIRACLE vous serez fortement déçu (comme ma copine qui a refumée sitôt arriver à la maison).
    AUCUNE SOLUTION EST MIRACULEUSE.
    Par contre chaque personne est miraculeuse est vous avez tous en vous le pouvoir d’arrêter, il faut en prendre conscience et trouver la méthode qui vous convient. Je reste persuader qu’aucune méthode est mieux qu’une autre…mais nous sommes tous différents et les méthodes auront donc des effets différents sur les gens. Donc, même si dans le principe je ne suis pas pour une consommation excessive de tout, pour se soigner je crois qu’il ne faut pas hésiter à essayer plusieurs techniques afin de trouver celle qui nous convient. C’est valable pour l’arrêt du tabac et bien d’autre choses finalement.

    Me concernant, étant une adepte des médecines douces et naturelles, je crois que tout au fond de moi, sans en prendre conscience, j’étais déjà « convaincu », ce traitement étant naturelle !
    Je vous dit cela aujourd’hui, car quand j’y suis allée ce n’était pas le cas, je suis ou plutôt j’étais une grosse fumeuse (je fumais même dans mon lit, dans mon bain, bref partout !) et j’étais persuadé que j’allais en chier !! A savoir que j’ai essayé plusieurs techniques dont chimique comme champix, zyban, etc…

    En esperant que cela vous a éclairé

    • Merci pour ce retour, c’est une bonne piste de réflexion.

      Il existe en effet bien d’autres méthodes pour aider à se sevrer du tabac. L’une d’elles (la méthode Chiapi) se fait par deux aiguilles d’acupuncture sur la face latérale du nez (un point qui stimule la vésicule biliaire). Là aussi, les résultats sont de l’ordre de 90% de réussite, peu importe l’ancienneté du tabagisme, le type de tabac fumé, etc.

      Près de chez moi, se trouve aussi une personne qui masse certains points du corps, dont la gorge, pendant que le sujet porte sur les lèvres une cigarette éteinte. C’est à n’y rien comprendre, et donc déconcertant pour les personnes qui y vont, mais les résultats sont également du même ordre.

      En revanche, les solutions officielles, comme les patchs à la nicotine, ne constituent souvent qu’une piètre aide, onéreuse et aux résultats décevants.

      Ne fumant pas, je conçois qu’il est difficile de trouver la méthode adéquate, ne sachant pas vraiment pourquoi le sevrage est si pénible parfois. Mais les retours de mes patients montrent qu’une décision intérieure claire avec soi-même est indispensable. La personne doit vouloir arrêter de fumer. Si c’est juste pour éprouver telle ou telle méthode, histoire d’essayer, ça ne marchera pas.

  • Bonjour, fumeur de 25-30 cigarettes par jour depuis 7 ans (malgré que je n’étais pas un fumeur de longues dates, j’etais très accrocs), j’ai arrêté de fumer du jour au lendemain depuis 3 mois grâce a neurasan, sans avoir eu beaucoup (voir aucunes) motivations à la base pour arrêter.

    Après la thérapie, l’envie de fumer ne disparaît pas, mais elle est très facilement contrôlable.
    Le besoin, ou manque physique disparaît par contre immédiatement.
    Depuis l’arrêt, j’ai aussi remarqué que l’addiction à la cigarette était beaucoup lié aux habitudes.

    Je dirais que depuis que j’ai arrêté de fumer, cela m’a fait prendre conscience des risques liées au tabagisme, du bénéfice sur la santé, et l’économie d’argent.

    J’ai gagné en souffle, les bronches sont dégagées à nouveau, je pense que si j’avais pas arrêté de fumer mon asthme serait devenu chronique. Diminution du stress..

    Porte feuille, en 3 mois j’ai économisé 630€, donc malgré la piqûre à 110€, le bénéfice est énorme.

    La solution n’est pas miracle, je resterais fumeur à vie et j’ai conscience qu’une cigarette me fera recommencer, c’est là qu’intervient la volonté, mais maintenant je re-sais qu’être non fumeur permet une meilleure qualité de vie, et qu’arrêter n’est pas impossible et qu’il existe des aides précieuse comme neurasan.

    Bon courage

  • Je fume pas tout à fait 1 paquet / jour et j’alterne avec la cigarette électronique depuis 4/5 mois.
    J’ai RDV demain matin, je vous ferais un retour de mon expérience.

  • Bonjour,

    Je suis sevrée depuis 5 jours, c’est peu et énorme pour un fumeur. La méthode Neurasan est pas mal, autour de moi plusieurs sont devenus non-fumeur. J’ai un manque léger de cigarettes mais ça ne tourne pas en obsession, avec un peu de volonté et un détournement des idées, l’idée passe.

  • Moi j’y vais au mois de mars car j’ai tout essayé et j’ai des graves problèmes de santé c’est vraiment mon dernier espoir d’arrêter cette sale cigarette qui me détruit jour après jour, je vous tiendrais au courant.

  • Bjr tt le monde
    Ma femme et moi avons rdv demain sur Orange pour cette fameuse methode Neurazan
    Cela fais a peut pres 16 ans que ns fumons d clop pr ma femme et en plus pour moi d substance verte apres le taf et apres le repas du soir…
    J espere que sa vas fonctionner… j ai pas trop de motivation mis a part celle de ns faire economiser 500e par mois…(mine de crayon c est quand mm une bonne motivation!!)
    Pour ce qui est du soir j espere pouvoir m endormir sans trop de complication!
    Si j avais du mal pendant les premiers tps je pensais prendre qq cachet pour l insomnie passagere…vs en pensez quoi?
    Je vous tiendrais au jus de l evolution de la chose.

    • N’importe quoi qui ralenti le système nerveux est bon à prendre : magnésium, euphytose, etc.
      Bravo pour votre résolution ! 🙂

  • je fumais depuis l age de 15 ans , sans jamais avoir arreter , pendant des années j etais à environs 50 cigarettes par jour ,une séance, telle que vous la décriver ci dessus , le 6/ mars 2012 et depuis plus une seule cigarette , et le plus géniale sans manque , sans stress ,dans 2 semaines cela fera 2 ans !!!!

  • En février, cela faisait 1 an que j’ai arrêté de fumer, ainsi que mon mari et ma fille. Je ne regrette pas le déplacement en Allemagne. Finis les cendriers qui débordent, l’odeur de cigarette dans la maison , sur les habits, les cheveux. Et pas de changement d’humeur, pas d’irritabilité, pas de rechute, plus d’envie de refumer même si des personnes fument autour de moi, une économie d’argent qui sert pour de petites vacances en plus. Nous avons pris du poids que nous essayons (et réussissons) de perdre depuis janvier 2014. On ne peut pas et s’arrêter de fumer et faire un régime drastique. Evidemment il ne faut pas manger pour deux

    • Merci pour le retour 🙂

    • Je suis allez !e 25 janvier, j’ai des douleurs terribles sur le tour des oreilles, pendant les injections du produit j’ai crié tellement le produit ma brûlé. La je suis très fatiguée je dort, je ne peu manger,et j’ai un grand vide dans mon corps , irritable, envie de pleurer…….

  • bonjour

    j’ai 55 ans et je fumais depuis l’age de 14 ans sans interruption…
    cela fait maintenant 5 jours que je suis en sevrage se n’est si simple qu’en pense
    il faut vraiment résister a l’envie d’en griller une ..
    boire énormément d’eau faire du sport changer ses habitudes aide beaucoup
    comme dans le message plus haut plus de cendrier qui déborde etc…

    bonne continuation a toutes et tous

    • Le L-trytptophan peut être d’une grande aide pour les premiers jours du sevrage.

      Mais, avez-vous fait la technique Neurasan ?

  • oui a Uchtelfangen dans sa maison…

  • J’ai fumé pendant 40 ans 2 paquets et demi par jour
    J’ai arrêté il y a deux ans et quatre mois avec la méthode Neurasan
    une injection et plus aucune envie, pour moi cela tient du miracle j’avais essayé a peu prêt toutes les méthodes
    L’injection Neurasan ne se pratique que chez Markus Gross à coté de Sarrebrucken et le docteur ne se déplace pas, j’en ai discuté avec lui pour venir dans notre entreprise, il m’a expliqué que c’était la seule façon de garantir son brevet et son nom.

    Donc si on vous parle de Neurasan ailleurs c’est de l’escroquerie.

    J’ai des personnes outour de moi qui on essayé avec une réussite de 8 personnes sur 10

    Je pense que cette méthode vaut la peine d’être tenté,

    Sabine

  • Bonjour,

    Depuis le 09 mars à 12h30 j’ai plus fumé cela fait 25 jours avec la méthode neurasan ! Franchement sans regret car cela faisait 13 ans que je fumais et pfff pénible, …
    Odeur, dent jaune, doigt jaune et perte de temps …

    Pas facile tous les jours, surtout les 10 premiers jours car suite à l’injection tu ne peux pas boire de café ni boire du coca donc j’étais à cran !

    Mais l’économie ouah ==>

    3 semaines x25eur semaine = 75eur d’économie

    Mais franchement n’hésitez pas pour opter pour cette méthode sans regret après plusieurs essais donc : nquitin, cigarette electronique, champix, zybam et motivation …

  • Bonsoir,
    J’ai entendue parler le cette méthode ( Neurasan ) par un ami. Je suis allée sur le site de Markus Gross pour avoir plus d’explications. Par contre en lisant les commentaire je me pose quand même une question. Après tout ce que j’ai lue j’ai crue comprendre que cette injection ne se faisait qu’en Allemagne par Mr Gross or je lis dans certains commentaires que certains l’ont fait à Orange! Est-ce pareil où bien les risques que ça fonctionne pas soient plus élevés? J’habite à Lyon et mon mari et moi fumont énormément et malgré de nombreuses tentatives nous fumons toujours autant. Nous souhaitons réellement arrêter mais nous avons besoin d’aide et je pense que c’est notre UNIQUE chance d’y parvenir avec la méthode de l’injection. J’aimerais donc savoir comment se rendre dans sa clinique où à son domicile où bien si nous pouvons le faire sur Orange. Merci pour vos réponses.

  • Bonjour,

    Je cherche le nom du medecin et de la clinique sur Orange si quelqu’un pouvait me renseigner.

    Merci d’avance

  • Bonjour qu’elle est la différence entre la méthode en Allemagne et celle de orange (clinique du parc)? Merci

  • bonjour, j’aimerai bien avoir un retour des personnes disant avoir un rendez-vous et laisser un avis après… je viens d’entendre parler de cette methode que je ne connaissais pas, par un collègue qui y est allé il y a une semaine. Depuis apparemment, l’envie est passée… je n’ai pas encore eu l’occasion d’en parler plus amplement avec lui… moi même fumeuse, puis… presque 20 ans, avec quand même une pause de 4 ans au milieu, ou j’ai réussi à simplement fumer ma dernière cigarette du paquet en allant au boulot, et en me disant, bon, maintenant je n’achète plus de cigarettes… et cela à vraiment bien marché… Le truc qui a aidé je pense, c’est que mon compagnon de l’époque ne fumait pas… Donc forcément, ca aide quelque part…
    Et j’ai repris suite à une rupture, mais pas tout de suite après ce compagnon-là… 🙂

    Effectivement je pense aussi à arrêter un jour, mais je ne suis pas forcément motivée, et mon compagnon actuel étant fumeur aussi, et un très gros buveur de café, en apprenant qu’il n’aurait pas le droit non-plus de boire du café, ca fait 2 sevrages en même temps… c’est compliqué.
    Donc je cherche, je me renseigne… J’habite juste à la frontière allemande, et ce ne serait même pas trop loin, et cela me tenterai bien… Mais arrêter de fumer alors que son compagnon continue… Quelqu’un a testé ??
    Cela me semble compliqué, juste le fait que forcément tout continue à se faire enfumer, surtout l’atmosphère…
    Donc bon… Je continue à me renseigner…

    A bientôt peut-être…
    Marie-Rose

  • salut

    Je suis en Afrique de l’ouest ou je fume deja depuis 3 ans aujourd’hui. Je n arrive pas en m’en passer. Mon patron, qui est un gros fumeur, a cessé. Il ne fume plus et quand il est a côté, je n’ose plus fumer, mais j essaie en vain. Il m’a montré des techniques qui, j’avoue, pour moi sont très difficiles. Aidez moi. La technique en acupunture peux etre pratiquée par n’importe quelle clinique d’acupuncture ? Merci

    • Oui, il existe une technique qui consiste à puncturer un point situer sur re rebord supérieur de l’aile du nez. C’est un point lié à l’accoutumance. Les acupuncteur doivent connaître.

  • J’ai essayé cette méthode il y a quelques années .

    On arrive devant une maison dans un quartier résidentiel, des dizaines de personnes tournent devant en fumant. A l’intérieur des dizaines de personnes attendent. On en voit sortir du cabinet du praticien toutes les 5 minutes environ.

    La secrétaire encaisse les 90 euros respectifs par personne, en espèces bien sûr, à la chaîne.

    Mon retour d’expérience? Je vais essayer de rester objective.

    Outre que le praticien ne vous parle pas, tout juste  » Bonjour, asseyez vous là,  » et si vous avez de la chance un  » Ca va?  » et  » Voilà c’est tout au revoir  » . Il vous assoie, vous pique 1 oreille puis l’autre, 90 euros merci et au revoir , donc contact nul, vous n’avez aucune indication de ce qui vous est injecté, ne l’oubliez pas.

    Marque déposée, brevet déposé etc , on ne sait pas. J’ai osé un  » Y a quoi dans vos injections?  » quel culot j’ai eu de demander ça, j’ai eu droit à un regard noir et à un  » Brevet déposé »

    Puis sensation étrange de ne plus avoir aucune envie de fumer certes. Mais c’est bizarre quand même comme ressenti.
    Mon mari et moi avons tenté l’expérience ensemble donc nous avons pu comparer.

    Il a dormi 16 heures en moyenne sur 24 , et moi à peu près 5 ….. Donc effet inverse sur moi. Expérience faite pendant nos vacances respectives je précise.
    J’ai bu , un peu plus sur les conseils de la secrétaire, j’ai stocké toute cette eau .
    Je n’ai pas plus mangé par contre je ne mangeais quasiment rien même, mais ai grossi tout de même plus 4 kilos sur la balance, pas grave ça.

    J’ai passé 15 jours en totale autarcie, ne répondant pas au téléphone, ne recevant personne, assise sur le canapé à fixer la télé.
    Plus envie de fumer, mais plus envie de RIEN d’autre non plus ! Et je ne plaisante pas. Je cuisinais à peine, même communiquer était difficile.

    J’ai repris la cigarette, au bout de 3 semaines plus retrouver un état normal que pour autre chose.

    Lorsque j’ai dit à mon médecin traitant que j’étais allée me faire piquer, je me suis littéralement faite engueuler. Parce que à la question  » Qu’y a-t-il dans ces injections?  » j’ai répondu que je n’en savais rien.

    Moralité, que ce soit ça ou tout autre technique, la seule et unique chose qui fonctionne vraiment est la volonté .

    • Merci pour ce témoignage.

      Oui, évidemment, c’est une aide. Ca ne remplacera jamais la volonté de la personne d’entreprendre ce qu’il faut pour arrêter.

      Des chercheurs avaient remarqué qu’après extraction dentaire, certaines personnes cessaient spontanément de fumer. Notons qu’on utilise en apiculture la fumée pour calmer les abeilles et les rendre moins agressives. Sans doute la fumée permet-elle également de minimiser une prolifération bactérienne à bas bruit. Il y a donc parfois une raison à l’accoutumance à la cigarette qu’il faut lever avant d’entreprendre un sevrage.

    • bonjour liloo,
      quels ont été les résultats chez ton mari ? Du coup tu n’en n’a pas parlé…

      merci

      • Bonjour Marie Rose

        A repris la cigarette au bout de 4 semaines je crois bien. Je ne me souviens plus trop bien pourquoi d’ailleurs mais echec pour lui aussi.

        • ok,merci… dommage.
          C’est vraiment bizarre comme cela peut marcher chez certains et pas du tout chez d’autres…
          Effectivement la volonté doit y avoir une grande part… chacun doit trouver le moyen adapté à sa personne…

  • Je n’y croyais guère, car j’étais récidiviste. C’est un truc de ouf …..

  • Bonsoir
    J ai reussi a dire stop au tabac depuis le 3 octobre 2015 grace au laser.
    Le centre anti tabac Be-Harmony ma aidé grace a l acupuncture laser.
    Il propose seances illimites pendànt 1 an.
    Je vous tiendrai au courant apres les fetes.
    On csais jmamais …
    Yaya

  • Je suis allée à Uchtelfangen, près de Saarbruck en Allemagne le 20 avril 2016 pour une première injection de Neurosan. Les résultats n’ayant pas été à la hauteur de mes attentes je suis allée une deuxième fois le 13 mai pour une injection plus forte. Depuis je suis dépressive, à ne plus avoir envie de rien faire , juste de me cacher sous une couverture sur le canapé. Quelqu’un à-t-il eu les mêmes symptômes ? Je n’ai pour l’instant pas repris la cigarette.

    • Bonjour,

      Avez-vous demandez des éclaircissements au naturopathe qui fait la méthode ?

      Souvent la cigarette permet de calmer un mal être ou autre chose. Cela semble être le cas ici.
      Je vous suggère de faire de l’EFT sur ces sensations désagréables.
      C’est parfois une opportunité de pouvoir régler définitivement ce qui se trame dans le fond.

  • J’ai été me faire injectée le neurasan le 20 avril, comme je n’ai pas eu de super résultat, je suis retourné le 13 mai pour une nouvelle injection plus forte et depuis je suis dépressive a ne plus avoir envie de rien, je suis couché les 2 tiers de la journée sur le canapé avec une couverture sur la tête pour ne rien voir ! Quelqu’un a t-il eu les même symptômes? Merci de me réponde car je n’en peux plus…

  • J’ai fumé pendant une dizaine d ‘années et ma clope du matin était ‘sacrée’ comme pour beaucoup de fumeurs ..bref je ne songeais pas le moins du monde a arrêter ce que je considérais comme un plaisir bref la question ne se posait absolument pas d ‘autant que j ‘avais a peine 30 ans.,sportive,et plutôt bien dans ma peau !
    C’est un matin en me préparant pour aller au boulot que je remarquai que j ‘avais les yeux cernés et il me vint donc l ‘idée de regarder cela de plus près avec des lunettes loupes (x10) et quelle ne fut pas ma stupeur de découvrir des ridules autour de mes yeux mais aussi de ma bouche!!!l ‘J ‘ai bien sûr fais immédiatement le rapprochement avec le paquet de clopes quotidien et ce dernier a fini en miettes puis dans les toilettes sur le champs!
    Je ne me suis pas torturé l ‘esprit a savoir par quoi j ‘allais le remplacer ou si j ‘allais souffrir du manque et mis a part les kilos de bonbons avalés jusqu’au dégout la 1ere semaine voilà 8 ans que ne fume plus et avec le recul je me demande même pourquoi j ‘ai commencé…
    Le message que je veux faire passer en fait c ‘est que c ‘est très facile de s ‘arrêter si l ‘on a une bonne motivation mais dès que l ‘on commence a stresser, a se poser plein de questions c ‘est qu ‘en réalité la motivation n ‘est pas assez forte ou que l ‘on a pas envie et il est donc vain de chercher de l ‘aide ou autre substitut!
    Je suis entourée de fumeurs qui m ‘envient mais qui pensent que je suis ‘l ecxception ‘ alors que franchement je pense que c ‘est a la portée de chacun ,
    J ‘ajoute que j ‘ai fais la m^me chose avec l ‘alcool que j ‘ai viré de ma vie purement et simplement sans me prendre la tête et quand je sors ou autre je prends des jus de fruits ou a la rigueur un sirop mais j ‘estime ne pas avoir besoin de toutes ces drogues pour prendre du plaisir….
    Conclusion;pour arreter soyez zen!

  • J’ai essayé NeuraSan apres avoir decouvert cette solution sur le net car j’avais envie d’arrêter de fumer, mais avec un peu la flemme de passer par toutes les phases et effets secondaires de l’arrêt du tabac (Envie de manger, irritable et surtout problème du sommeil – enfin pour ma part lors de mes tentatives precedentes).

    Pour faire court sur la situation initiale:
    – je suis une femme de 25 ans, fumeuse de 12 cigarettes par jour depuis 8ans – et parfois un paquet entier pendant les soirées maxi arrosées jusqu à point d’heure.
    – Ma mere, 58 ans, fumeuse endurcie depuis 22 ans consommant 3 paquets par jour de gauloise sans filtre – Berk!

    Apres quelques heures de recherches sur le sujet NeuraSan j ai decide de me lancer : prise de RDV pour ma mere et moi par email pour le 29 septembre 2016 en Allemagne. 2 jours avant mon injection j ai fait une énorme soirée avec des amis pour fumer a fond, et aussi dire aurevoir a cette m****.

    Ma mere et moi sommes donc arrivées le 29 septembre dans la petite clinique NeuraSan, nous avons recu des explications sur la procédure et l’organisation (bon il ne faut pas se mentir, le docteur est surement scientifiquement un genie, mais l’organisation/communication est à revoir). Bref, nous n etions par dans le rush donc nous n’avons pas fait la guerre avec les autres patients pour se faire une place dans le troupeau d’attente devant la porte.

    Notre RDV était à 9 h, nous sommes passées à 11h30. Peace !
    Le docteur nous a piqué une 10ene de fois sur chaque oreille, sincerement ça fait un peu mal sur le coup mais 10 secondes après la douleur est inexistante.

    2.5 semaines plus tard, voici nos retours:
    – moi: Aucune envie de fumer, un miracle … l’odeur de la cigarette ne me dit pas grand-chose, je recommence a faire du Fitness-cardo avec plaisir, je ne pue plus le cendrier (d’après mon compagnon…) et je suis LIBREEEEE: plus a stressé car il est 22h et qu’il ne me reste qu’une clope dans mon paquet.
    – Ma mere: Elle ne refume pas non plus, elle m’explique parfois qu’elle a quand même envie d’une cigarette. Mais je pense sincerement que NeuraSan l’aide car la connaissant depuis le temps elle aurait refumé … haha. D’ailleurs personne de ma famille n’aurait pensé une seconde qu’elle pouvait passer plus d’un jour sans fumer.

    Donc conclusion: Je ne suis pas une super woman qui va vous expliquer que si vous avez la volonté c’est 100% gagné (cette fameuse théorie du Déclique, mouai…).
    J’ai été honnête avec moi-même et j’ai compris que j’avais besoin d’un coup de main pour arreter. 110 euros le coup de main vraiment ça casse pas 3 pattes à un canard.
    Je recommande cette solution à tous mes amis fumeurs.

    Clarisse.

  • Bonjour et merci pour la richesse de ce site que je découvre.

    Ne sachant où poster je me lance ici. Voila bientôt cinq mois que j’ai arrêté de fumer du jour au lendemain, sans manque, sans doutes étais-je prête.

    Je suis alcoolique et si je sais que c’est une maladie, je n’en viens pas à bout, j’ai tout essayé.

    Ajouter que diagnostiquée bipolaire de type II il y a un peu plus d’un mois, le traitement léger que je prends me permet de re-dormir car ce n’était pas le cas depuis 6 ans, mais ne fonctionne pas quant à ma dépression.
    Pour le résumer simplement, je dirai que je bois comme si l’alcool était de la morphine et qu’il calmait mon désespoir et mon anxiété profonde, que je ne puis plus travailler depuis quelques mois, que je suis découragée de n’avoir pas de morphine pour mon âme et que tout désir de vivre m’a quitté.

    Et pourtant je reste persuadée que je ne suis pas bipolaire même si hypersensible, je cherche partout des solutions, je teste des compléments alimentaires sans succès parce que je pense que ce désordre est physiologique mais humblement je ne trouve pas.

    Dominique

    • Vous ne posez aucune question dans votre commentaire. Mais je me permets tout de même de réagir : Vous ne cherchez pas au bon endroit ! Le problème est à l’intérieur de vous, pas à l’extérieur. Chercher une solution externe ne résoudra rien.

      Tournez vous vers le syndrome du gisant par exemple (vous trouverez sur le net) sans omettre de régler ce qui s’est passé quand vous étiez dans le ventre de votre maman. Pour cela, aidez vous de thérapie comme TIPI ou NERTI. Trouvez des thérapeutes et travaillez sur ces fidélités familiales inconscientes que vous portez.

Laisser un commentaire

Bienvenue

Vous trouverez dans ce blog des informations relatives à mes recherches thérapeutiques. Il s’agit donc d’un partage de connaissances. J’ai voulu cet échange bref. Les informations sont courtes. Elles vont à l’essentiel et sont des portes que vous êtes libres de franchir ou non. A vous d’aller voir au-delà.

Faites-le maintenant :

Inscrivez-vous à ma newsletter

et recevez gratuitement le manuel complet pour libérer les émotions toxiques et vivre la vie de vos rêves !

Manuel EFT de Gary Craig

Rejoignez-nous !

Vous êtes actuellement 23111 personnes de tous les continents à suivre mes articles. Je suis heureux de découvrir qu'un peu partout sur la planète, d'autres personnes cherchent, comme moi, une médecine à la fois plus saine, plus écologique et plus respectueuse de l'être humain, et je suis fier de pouvoir contribuer, à mon niveau, à cette demande.

A méditer :

Dans le domaine des pathologies, la manière de penser du "malade" est la maladie première qu'il convient de guérir.

de Serge Fitz, dans Les CAPACITÉS FANTASTIQUES de la CONSCIENCE, éditions Vega 

Mes lectures du moment

André Charbonnier_Festen Mode d'emploi
Byron Katie_AIMER CE QUI EST_4 questions
S'éveiller à la surconscience par Swami Kriananda

UA-28721965-4
Lire les articles précédents :
Obtenez la vie que vous voulez : Une méthode infaillible pour une transformation rapide et durable
Obtenez la vie que vous voulez de Richard Bandler, cocréateur de la PNL

Vous éviterez pas mal de thérapies coûteuses et inutiles en mettant en application les découvertes de l'auteur. Un conseil :...

Fermer